Gagnez vos places pour Katia Kabanova

22-Katia-Kabanova-IMG_3325

C’est un grand opéra, écrit dans les années 1920 par un grand auteur… dont on ne parle pas encore à Dijon mais dont le nom commence à résonner dans le monde entier. Il s’agit de Katia Kabanova, ou le destin d’une femme aux accents très actuels qui interroge à la fois le mariage et la vertu de la femme au cœur de la Russie impériale.

En ce moment même, les coulisses de l’Auditorium fourmillent, l’opéra se prépare, mis en scène par le directeur de l’Opéra Dijon, Laurent Joyeux. L’équipe fait face à trois défis.

1) Un auteur méconnu

Vous connaissez forcément La Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, connue pour son 2nd mouvement (alors que le premier a été repris notamment par Serge Gainsbourg pour Initiales BB) ainsi que la Moldau de son confrère tchèque Smetana. Mais vous avait-on avertit des talents de Leos Janacek ? Ce compositeur d’opéra de plus en plus joué dans de grandes villes françaises comme Strasbourg ou Paris arrive tout juste sur la scène dijonnaise.

2) Gérer la crise de la quarantaine de l’héroïne Katia

Katia Kabanova est une femme exemplaire et pourtant devenue adultère au tournant de sa vie. Sous l’oeil de son affreuse belle-mère, la Kabanicka, elle doit gérer culpabilité et regards extérieurs, jusqu’à l’extrême…

3) Faire cohabiter électricité et piscine

Si l’Opéra Dijon insiste bien sur un point pour cette pièce, c’est bien la difficulté à installer une véritable piscine sur scène. De l’eau dans un environnement électrifié, c’est un challenge de technique.

Les commentaires sont clos.

  1. Opéra ! Merci à l’Auditorium de nous offrir des pièces méconnues et qui pourtant méritent de l’être !

    Nox le lundi 19 janvier 2015 à 10h10

  2. vive le Miroir…

    Steph' le lundi 19 janvier 2015 à 10h11

  3. c est l opéra qui mérite d’être vu
    vaut son pesant d’or …
    je croise les doigts

    NICOLE le lundi 19 janvier 2015 à 10h18

  4. Une bonne occasion de découvrir l’opéra avec les enfants.

    David le lundi 19 janvier 2015 à 10h41

  5. Parce que j’aime l’opéra, et surtout la qualité des photos.

    Pétra le lundi 19 janvier 2015 à 10h58

  6. J’aime beaucoup “l’Orage” d’Ostrovsky et j’aimerais connaître sa transposition en opéra. Je touche du bois bien que pas superstitieuse pour deux sous !

    NT le lundi 19 janvier 2015 à 11h24

  7. Parce j’adore l’opéra et j’aime le miroir Mag :) ça fait bien longtemps que je n’en ai pas vu alors je tente ma chance merci à vous!

    Lise le lundi 19 janvier 2015 à 12h38

  8. l’opéra, ce sera une découverte pour moi

    cardis le lundi 19 janvier 2015 à 14h51

  9. C est avec grand plaisir que j’irai voir cet opéra ….

    JUPILLE le lundi 19 janvier 2015 à 21h58

  10. hate de découvrir cet opéra sur la scène de l’auditorium

    bonnin le mardi 20 janvier 2015 à 6h36

  11. Marion Chevassus

    Bravo à Nicole et NT, Le Miroir vous souhaite un bel opéra !

    Marion Chevassus le mardi 20 janvier 2015 à 9h05

  12. Crotte, j’arrive après les hostilités!

    CamilleG le vendredi 23 janvier 2015 à 12h29