Art Danse : Serez-vous sensible à Guerrieri e Amorosi ?

2014-art-danse-tuizer

Une épopée intérieure et romantique s’interrogeant sur la dualité toujours présente de l’humain, c’est ce que se propose d’incarner Guerrieri e Amorosi de la compagnie Affari Esteri. En quelques touches, Schlomi Tuizer dépeint sa création, créée avec Edmondo Russo et dansée par Aurore Di Bianco et Yann Cardin. Vous serez les premiers à la découvrir, au théâtre Mansart, mais avant Le Miroir a soutiré quelques indices à son créateur…

Si Guerrieri e Amorosi était … un livre ?

“Ce serait l‘Oedipe sur la Route et l’Antigone d’Henry Bauchau, deux livres sublimes qui sont très contemporains et mythologiques”

Un film ?

“Tabou, de Nagisa Oshima (l’auteur de l’Empire des Sens), une histoire très belle de samouraï. Il y aurait aussi Orlando, l’adaptation de Virginia Woolf. C’est l’histoire au XVIe siècle d’un prince vivant en tant que garçon durant 14 ans puis qui change de sexe et devient une femme. Il est très étrange et très simple à la fois.


Une musique ?

“Depuis plusieurs mois, nous sommes incapables d’écouter autre chose que cela : comme un comédien qui entre dans son personnage, c’est notre bain. Il s’agit d’une pièce empruntée au Madrigaux de Monte Verdi – le 8e livre – celui qui s’intitule Guerriers et Amoureux.”

Une pièce de théâtre ?

“Salomé d’Oscar Wilde. L’écriture est extrêmement poétique.”

Un tableau ?

“Une exposition nous a beaucoup marqué quand nous avons commencé à créer notre pièce. Il s’agit de l’installation vidéo de Bill Viola et de ses peintures mouvantes. Elle dépeint des individus, des formes d’expression très pures, très détaillées, qui entrent en résonance.”

Un personnage célèbre ?

“Juliette Binoche dans Sils Maria, son dernier film sélectionné à Cannes, avec Kristen Stewart. Elle est super dans sa manière d’être actrice de théâtre dans l’actrice (de cinéma). Parfois, à travers cette mise en abyme, elle ne sait plus qui elle est, sa dualité est captivante. Il y a longtemps que son jeu n’a pas été aussi fort.”

Juliette Binoche dans Sils Maria | Photo SDR

Juliette Binoche dans Sils Maria | Photo SDR

:  du 19 janvier au 2 février 2015 à Dijon. Guerrieri e Amorosi (Compagnie Affari Esteri) – création 2015 – le mardi 20 janvier à 20 heures au Théâtre Mansart. Durée 1 heure. Tarif : de 8 à 14 €  (Abonnement de 5 à 9€)

Les commentaires sont clos.