Théâtre : Et si on regardait de plus près la radio française ?

lemprunt_edelweiss_c_tristan_jeanne-vales_4

On écoute moins la radio dit-on. Et si on la regardait ? Comme on assisterait à un enregistrement en studio. Suffit d’une table, de quelques lampes, d’un émetteur, d’un micro. Et d’un animateur, bonimenteur, régisseur. Hervé Blutsch lui-même et tout seul s’y branche : du programme somnifère sur le cardon à l’émission vociférante pour les sourds, de la pub pour antidépresseur au feuilleton routinier, et en fil conducteur une sombre histoire tirée par les cheveux de mafia suisse…

Voix bidouillée de speaker et jazz d’ascenseur, jingles enregistrés et joutes en direct, c’est un véritable sit-up radiophonique et ludique. C’est simple et fou, ça a le charme de la nostalgie familiale ou de l’imaginaire artisanal. Et ça marche. L’homme-orchestre fabrique ses petites histoires et interprète une vingtaine de personnages avec le plaisir du malicieux qui entraîne les autres dans son jeu. Mais qui est Hervé Blutsch ?

L’auteur-acteur est un complice de longue date de Benoît Lambert avec lequel il co-signe en 2013, Qu’est-ce que le théâtre ?, théâtre “à jouer partout” certainement passé près de chez vous et repris cette saison salle Jacques Fornier. Après une activité dans le soin capillaire (bio), Blutsch se consacre aujourd’hui à son intense activité d’auteur dramatique à succès… Et mène avec prouesse cette fantaisie joyeusement bordélique, qui se regarde les oreilles bien ouvertes et s’écoute les yeux fermés.

Du mardi 16 décembre au vendredi 19 décembre à 20 heures tous les soirs, salle Jacques Fornier à Dijon – tarif : 8 à 20€ et 5,50€ carte culture. Plus de renseignements sur ce lien

Les commentaires sont clos.

  1. Moustache et labrador de rigueur pour 2015

    Philæ le dimanche 4 janvier 2015 à 16h39