Départementales 2015 : Le PCF veut s’opposer aux politiques d’austérité

Réunis en conférence départementale le 6 décembre dernier, le Côte-d’Or a adopté un appel avant les élections départementales de mars 2015. Les représentants promettent de s’opposer aux “politiques d’austérité et de démantèlement des services publics”.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Les élections départementales se présentent dans le contexte d’une offensive libérale sans précédent. Une offensive menée, d’une part, par le gouvernement Valls, d’autre part par le Medef qui en profite pour faire monter les enchères. Elle ne connaît pas plus de bornes à droite comme le montrent les surenchères ponctuant la campagne interne à l’UMP.

En Côte d’Or :
Nous nous opposerons aux politiques d’austérité et de démantèlement des services publics, celles avancées par la droite comme celles menées par le gouvernement. Ces politiques asphyxient les collectivités territoriales (ce sont 8 millions d’euros en moins pour le budget 2015 qui sont annoncés) et imposent une réforme territoriale qui entérine la concurrence entre terri- toires. En dernier ressort, elles éloignent les citoyen-ne-s de leurs élu-e-s et favorisent les appétits financiers des groupes privés.

Concernant les départements, annuellement, ce sont 72 milliards d’euros d’argent public qui participent à la solidarité, aux services publics, aux as- sociations, à la scolarité … qui pourraient, à l’avenir, nourrir le secteur privé.

Nous nous opposerons fermement à la tentative du FN d’instrumentaliser les difficultés sociales produites par ces politiques « austéritaires », pour préco- niser des solutions ultra réactionnaires, de repli raciste et xénophobe.

Nous souhaitons bâtir, avec tous ceux et celles qui se retrouvent sur ces bases anti austéritaires, un avenir pour notre département qui prendra en compte les besoins et les attentes des habitants.

Il conviendra de porter des propositions pour développer les services publics tel qu’un grand service social d’aide à la personne (de la naissance et à la fin de vie), de favoriser la gestion citoyenne et publique des biens communs tel que l’eau, de donner du souffle à la démocratie locale avec en créant par exemple des conseils de cantons, d’engager la transition écologique en ma- tière de transports publics , de soutenir l’agriculture « raisonnée », de sou- tenir et d’accompagner les entreprises créatrices d’emploi , d’agir pour de meilleures coopérations entre les collectivités locales : région , communes , intercommunalités .

Cet engagement devra soutenir partout des propositions exigeantes et indis- pensables sur le plan social, et dans les domaines du logement, des trans- ports, de l’écologie, de la démocratie, de la culture…

Nous appelons les forces politiques et les citoyen-nes de la Côte d’Or qui par- tagent cette volonté de combattre l’austérité, à construire un projet progres- siste au service de l’intérêt général pour mieux vivre quotidiennement dans notre département, et à participer à la promotion de candidatures de femmes et d’hommes aux engagements divers mais prêts à promouvoir des valeurs et des propositions de gauche .”

Les commentaires sont clos.