Un comité de soutien pour les salariés en grève de Sanofi

A l’initiative de Solidaires, du NPA et de la Gauche Alternative à Quetigny, un comité de soutien aux salarié-es en grève de a été monté. Le comité en profite pour annoncer les premières actions.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Depuis 6 semaines, les salariés de Sanofi bloquent la production de médicaments dans leur usine de Quetigny, avec piquet de grève nuit et jour depuis le 24 novembre.
Leur entreprise doit être vendue (matériel et salariés) pour 1 Euro symbolique au façonnier DELPHARM.

Tout en refusant la vente de leur usine qui est le fruit de leur travail, ils craignent, à juste titre, que leur nouvelle entreprise, connue pour ses conditions de travail déplorables ne leur impose :

  • Des suppressions d’emploi ultérieures
  • Une baisse de leurs avantages acquis : convention collective, mutuelle, prévoyance
  • Une diminution des primes, de l’intéressement/participation (8 000 euros/an), entrainant une perte globale de salaire de 25 à 30%
  • La suppression de la 6ème semaine de congés

Ils exigent donc des garanties fermes et écrites sur :

  • Le maintien de leur convention collective, leur mutuelle et leur système de prévoyance
  • Leurs primes d’ancienneté et d’intéressement le 13ème mois et la 6ème semaine de congés
  • Une prime de cession de 25 000 euros minimum, au titre de dédommagement.

Ces revendications peuvent être satisfaites, elles ne pèsent pas grand chose dans les profits du Groupe Sanofi : 7 milliards d’Euros de bénéfice en 2013 dont 55% versés en dividendes aux actionnaires, auxquels a participé l’Etat en versant à l’entreprise 150 Millions d’Euros de crédit d’impôt en 2013.

Les Sanofi se battent aussi pour les autres, car, après la vente de Quetigny, viendra celle d’Amilly, Compiègne, Toulouse… avec son cortège de suppressions d’emplois. C’est à ce titre également qu’il faut les soutenir, moralement et financièrement.

Mardi 9 décembre à 11 h 30 devant le palais des Congrès à Dijon, les Sanofi seront présents pour accueillir Mr Gattaz, le patron des patrons, qui vient quémander des milliards supplémentaires à l’Etat devant 400 chefs d’entreprise.

Samedi 13 décembre à 14 h 30
réunion publique de soutien
Quetigny, salle de la Fontaine aux jardins, 49 rue des vergers”

Les commentaires sont clos.