Dijon : Des nouvelles toilettes publiques au centre-ville

Depuis le mois de novembre 2014, 8 toilettes publiques automatiques équipent le centre-ville. Début 2015, 2 nouvelles sanisettes viendront compléter ce dispositif et seront installées dans le quartier des Grésilles, une sur le site Louison BOBET vers le stade et une parc des Grésilles.

2014-12-plan-toilettes-publiques-DIjon

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Depuis le mois de novembre 2014, 8 sanisettes automatiques, nouvelle génération, conçues par le designer Patrick JOUIN, équipent le centre-ville. Ce développement profite à tous, car leur accès est gratuit, et facilité pour les personnes handicapées. Panneau d’instructions multilingues, sonores et en braille, barre d’appui, sol en aluminium rainuré antidérapant et anti-flaque, parois intérieures en béton poli résistant aux agressions, sèche-mains à déclenchement automatique… Des équipements adaptés pour le confort de tous, et un mobilier contemporain pour la meilleure intégration possible dans l’environnement urbain dijonnais. Ces sanisettes sont également pourvues d’une gestion économe : chasse d’eau sélective, récupération de l’eau de pluie, recyclage de l’eau du lavage des planchers, dans un souci de toujours mieux préserver les ressources naturelles.

Un plan des toilettes publiques installées au centre-ville de Dijon, permettant de les localiser, est affiché à l’extérieure de chacune d’elles.

Localisation des 8 sanisettes en centre-ville :

  • Jardin des Sciences / Planétarium de Dijon
  • Agence commerciale Divia / square Darcy
  • Avenue de la Première Armée Française
  • Capitainerie / Port du Canal
  • Rond-point Edmond Michelet / cours Général de Gaulle (signalé au sud de la carte par une flèche à 6min).
  • Place Wilson
  • Rue Chaudronnerie / place des Halles Champeaux
  • Boulevard de la Trémouille / angle rue de la Préfecture

Début 2015, 2 sanisettes viendront compléter ce dispositif et seront installées dans le quartier des Grésilles, une sur le site Louison BOBET vers le stade et une parc des Grésilles”.

Les commentaires sont clos.