Les Sanofi entrent dans leur cinquième semaine de grève

2014-11-07-manifestation-sanofi-quetigny-JL-2

A l’occasion de la cinquième semaine de grève des employés de , l’union syndicale Solidaires 21 et Sud Chimie pharma réaffirme son soutien aux salariés dans leur lutte contre le projet acté de cession de leur unité de production au façonnier Delpharm. Le blocage des produits depuis le 4 novembre 2014 par les travailleurs pour préserver leurs conditions sociales menacées par les logiques financières imputées au groupe leur inspire ce communiqué :

“Bien qu’ils et elles aient l’assurance d’être repris dans la nouvelle unité Delpharm, les salariées refusent d’être les dindons d’une opération qui ne vise qu’à accroitre les dividendes des actionnaires de Sanofi.

En effet, cette cession aura pour effet de faire basculer les salariés-es dans une entreprise connue pour ses conditions de travail déplorables, l’absence d’avantages sociaux, une convention collective bien moins favorable, les primes d’ancienneté et l’intéressement rabotés et plus de 13ème mois …

Bref une dégradation inadmissible de leurs conditions de vie, sans compter que les futures embauches se feront sur la base de salaires bien plus bas, proches du Smic. Car si Sanofi assurera les commandes de Delpharm, ce sera à ses conditions et à ses prix. A Delpharm de s’adapter au besoin en pressurant les salarié-es. Et tout cela pour 15 000 € brut maxi à titre de dédommagement !”

Télécharger le document PDF (202KB)

Les commentaires sont clos.

  1. une question ? MAIS OU SONT PASSES LES AUTRES SYNDICATS ,,,???? leur absence ne manque pas d’etonner , mon total soutien a ces salariés en juste colére , et si il y a une caisse de solidarité ouverte ce serait bien de la rendre publique pour pouvoir vous apporter notre aide concrete , loin des ” m’a-tu vu ” mediaddictes ; bon courage a toutes et tous ;

    mangione daniel le mardi 2 décembre 2014 à 12h19