La CGPME appelle les chefs d’entreprise à descendre dans la rue, le 1er Décembre à Paris

La CGPME de Côte-d’Or appelle les chefs d’entreprise à descendre dans la rue le 1er décembre à Paris. “Malgré les alertes et mises en garde vis-à-vis des pouvoirs publics, les contraintes et prélèvements supplémentaires sur les entreprises s’accumulent”, assure le syndicat.

Lire ci-dessous.

“Malgré les alertes et mises en garde vis-à-vis des pouvoirs publics, les contraintes et prélèvements supplémentaires sur les entreprises s’accumulent.

Trop c’est trop.

C’est pourquoi soucieuses “d’expliquer la gravité de la situation, agir et convaincre qu’il existe des solutions pour retrouver croissance et emploi” les organisations patronales lancent une semaine de mobilisation unitaire entre le 1er et le 5 décembre 2014.

Dans ce cadre, la CGPME, aux côtés de Benoît WILLOT, Président de la Côte d’Or, a décidé d’appeler les chefs d’entreprise à descendre dans la rue lors du rassemblement qui se déroulera à Paris (de la place Félix Eboué, Paris 12e à Bercy devant le Ministère de l’Economie), le 1er décembre à 10 heures.

La manifestation placée sous le signe de PME / TPE cadenASSEZ, libérez nos entreprises ! vise, en prenant l’opinion publique à témoin, à montrer l’exaspération et les difficultés des chefs d’entreprise de PME et TPE.

Celles-ci sont multiples : compte individuel pénibilité ingérable ; transmissions d’entreprise plus complexes et moins sûres juridiquement ; durée minimale légale hebdomadaire de travail fixée à 24 heures ; cotisations sociales sur les dividendes taxant la prise de risque ; lourdeur administrative difficilement compatible avec la compétitivité ; pression et instabilité fiscales interdisant tout projet à long terme ; Code du travail incompréhensible … bref, autant d’obstacles à l’esprit d’entreprise et à la liberté d’entreprendre en France.

Plus d’infos sur www.cgpme-cotedor.com”

Les commentaires sont clos.