Interviews de François Hollande : La CFE-CGC demande des garanties à François Hollande

La se demande si la pause fiscale annoncée par François Hollande lors de son intervention sur TF1 est une promesse ou la réalité. Le syndicat assure qu’il est le seul à se battre pour le pouvoir d’achat des classes moyennes.

Lire le communiqué ci-dessous.

“Le président de la République a promis hier qu’il n’y aurait aucune augmentation d’impôts en 2015.
Mais quelle est sa définition d’une pause ?

La CFE-CGC refuse la modulation des allocations familiales. Ce sont 600 000 familles qui vont être touchées si ce dispositif entre en vigueur au 1er juillet 2015 et cela va faire perdre 400 millions d’euros à ces familles déjà matraquées fiscalement depuis 2 ans et demi ! En 2016, cela leur coûtera 800 millions d’euros.

Est-ce cela une pause fiscale ?

La CFE-CGC demande donc au président de la République d’honorer la promesse qu’il a faite hier aux Français à la télévision et lui demande de renoncer à la modulation des allocations familiales.

La CFE-CGC s’opposera à l’amendement 14 déposé au Sénat sur le Projet de Loi de Finances de la Sécurité sociale (qui autorise la modulation). Par contre, la CFE-CGC soutient les amendements 7 et 78 au PLFSS qui demandent la suppression de cette proposition !

Dans le même esprit, la CFE-CGC dénonce l’amendement 2 déposé au Sénat sur le PLFSS qui propose d’instaurer une CSG progressive.

Ce dispositif viendrait réduire le pouvoir d’achat des classes moyennes de 4 milliards d’euros en 2015 puis de 12 milliards d’euros en 2016 et de 14 milliards d’euros en 2017.

Où est la pause fiscale promise hier par le président de la République ????

La CFE-CGC interpelle donc François Hollande et lui demande de se positionner clairement et de dénoncer publiquement ces amendements dès aujourd’hui !!! La CFE-CGC, le seul syndicat qui se bat pour le pouvoir d’achat des classes moyennes.”

Les commentaires sont clos.