Manifestation à Dijon : Une cellule de suivi pour les commerçants vandalisés

2013-11-manifestation-leonarda-solidarite-lycee-education-JJ-miroir-48

Une semaine après les dégradations liées à la manifestation en hommage au militant écologiste Rémi Fraisse, le préfet de région, , recevait vendredi 7 novembre 2014 l’association des commerçants du centre-ville de Dijon. Dix-neuf d’entre eux sont directement concernés. Une cellule de suivi va être mise en place.

Vitrines brisées, murs tagués. Samedi 1er novembre, des manifestants s’en sont violemment pris à différents commerces du centre-ville de Dijon. Si la mairie a d’ores et déjà annoncé qu’elle allait porter plainte restait la question des commerçants. C’est pour les rassurer que la préfecture de Côte-d’Or a reçu Olivier Padieu, président de la fédération des commerçants et artisans du centre-ville, Shop’in Dijon, accompagné de membres de son bureau.

Le préfet s’est dit “sensible aux situations présentées et attentif à leur demande”. Il a en outre annoncé qu’il mettait en place une cellule de suivi permanent des dossiers individuels. Le but, selon la préfecture est “de s’assurer que chaque commerçant reçoive un appui pour toutes les difficultés liées aux assurances, au paiement de leurs charges et autres démarches à accomplir en lien avec les événements”.

Les services de l’Etat concernés ainsi que la Mairie de Dijon et l’association Shop’in Dijon seront associés à cette cellule.

Les commentaires sont clos.