Congrès de l’Assemblée des Départements de France : “Un rendez-vous manqué”, pour François Sauvadet (UDI)

, député et président du Conseil Général de la Côte-d’Or, déplore que le Premier ministre, Manuel Valls n’ait pas “clarifié enfin la position du gouvernement sur l’avenir des conseils généraux et la réforme territoriale en cours”, lors du Congrès des départements de France.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Ce 84ème Congrès des départements de France est un rendez-vous manqué pour le Premier Ministre. Il avait l’occasion de clarifier enfin la position du Gouvernement sur l’avenir des Conseils Généraux et la réforme territoriale en cours, il ne l’a pas fait !

Une fois encore le débat n’a pas eu lieu. Les Présidents de Conseils Généraux n’ont pas pu dialoguer avec le Premier Ministre qui s’est contenté d’un long monologue.

Dans son intervention, il a reconnu les hésitations du gouvernement sur ce dossier depuis deux ans sans pour autant apporter des réponses concrètes aux inquiétudes des Départements. La question des compétences a ainsi été renvoyée à 2015.

Et contrairement à l’engagement du Gouvernement de renforcer les moyens des Départements, notamment pour le financement des Allocations Individuelles de Solidarité, il a renvoyé à un comité de travail la charge d’étudier la recentralisation de la gestion du RSA.

A cinq mois des élections départementales, nous ne savons donc toujours pas quels seront le rôle et les missions des futurs Conseils Départementaux. C’est du jamais vu dans l’histoire de la Ve République et c’est la démocratie locale qui risque d’en payer le prix fort. “

Les commentaires sont clos.