Dijon : Les citoyens invités à se prononcer sur la “révocabilité des élus”, samedi 8 novembre

Le 21 lance sa campagne pour que “tous les élus puissent être révocables”. Des urnes seront mises à disposition à Dijon, samedi 8 novembre, afin que chacun puisse se prononcer pour ou contre l’inscription de la révocabilité des élus dans la Constitution.

Lire le communiqué ci-dessous.

“À mi-mandat présidentiel de François Hollande, le Parti de gauche lance sa campagne pour que « tous les élus puissent être révocables ».

Dans ce cadre, des urnes seront mises à disposition dans toutes les grandes villes de France du 7 au 11 novembre 2014, afin que chacun puisse se prononcer pour ou contre l’inscription de la révocabilité des élus dans la Constitution.

La révocabilité des élus est l’une des grandes mesures démocratiques que porte le Parti de gauche dans sa campagne pour la Constituante et la VIe République.

A Dijon, le vote se déroulera au croisement de la rue musette et de la rue François Rude (marché des halles) le samedi 8 novembre entre 10h et 16h.

Nous invitons les dijonnai(se)s à participer”.

Les commentaires sont clos.

  1. Je suis pour la révocabilité de tous salariés sans autre forme de procédure….
    Un élu et pour le moins la majorité d’entre eux a fait le choix de sacrifice et notamment au niveau de sa vie de famille et également au niveau de son emploi et vous voudriez un linchage en règle pour ceux qui ont fait ce choix..???? L’on marche sur la tête…. Vivement les extrêmes grâce à vous..

    N'importe quoi le jeudi 6 novembre 2014 à 18h30

  2. je suis partisan des 13 régions gouvernées par 1 seul député et 1 seul sénateur par région ,le tout sous les ordres du président de l’arrêt publique (ou la raie publique) plus 1 ministre qui ne valse pas mais qui marche bien et tout ce monde ayant les honneurs qui leurs sont prodigués seraient tous ,je dis bien tous des bénévoles ,les autres a casser des cailloux et faire les tranchées a la pelle et la pioche (ça économiserait la pelle mécanique et le carburant) et la paye des ces fainéants au SMIC;quand aux profiteurs des RSA ,RMI ,AME etc…! ils seraient tenus d’avoir la nationalité Française de longue date et surtout pas d’autre simple ou double nationalité ,avec ce système le très grand trou de la sécu. serait très vite comblé ; les cellules des prisons de 4 places pour 10 ou 15 prisonniers ,sans télé et sans salle de gym ou de jeux et les récidivistes ,la guillotine a 12 places pour aller plus vite .

    rofel joseph le jeudi 6 novembre 2014 à 20h25