35 millions d’euros pour l’aménagement du territoire et le développement durable de la Côte-d’Or

Le conseil général de la Côte-d’Or a adopté lors de la Commission Permanente du 3 novembre 2014 trente-et-un rapports. Les décisions discutées ont pour effet l’attribution de 35 millions d’euros d’investissements. De nombreux points ont été évoqués : L’aménagement du territoire et le développement durable, un soutien au développement économique et à l’emploi, l’extension des zones vulnérables et les actions sociales. Le “bien vivre à Dijon” a aussi était mis à l’honneur avec 100 000€ consacré à ce projet.

Lire le communiqué ci-dessous

Lors de la Commission Permanente du 3 novembre 2014, le Conseil Général de la Côte-d’Or a adopté trente-et-un rapports et décidé de l’attribution de près de 6 millions d’euros et suscité plus de 35 million d’euros d’investissement.

L’aménagement du territoire et le développement durable

Le Conseil Général maintient sa politique en faveur d’un développement équilibré de nos territoires. Ainsi, 1,23 millions d’euros sont consacrés à la rénovation urbaine (protection du patrimoine et investissement dans une Plateforme de services publics de la Fontaine d’Ouche à Dijon) et 1,91 million sont dirigés vers l’électrification rurale. Des subventions ont également été votées en direction des dispositifs « Village Côte-d’Or » (55 000 euros) et « AmbitionS Côte-d’Or » (1 million d’euros). En matière de développement durable, des aides ont notamment été apportées à la filière bois-énergie et à des travaux d’amélioration énergétique des logements, dans le parc public comme dans le parc privé.

Un soutien marqué au développement économique et à l’emploi

Le Département continue ses aides en faveur d’entreprises individuelles (aide à l’informatisation, soutien à l’investissement des entreprises agricoles, aide à la transmission et à la reprise d’entreprises) et de structures de développement économique. La promotion du territoire est également un axe de travail à travers notamment le programme d’aide à l’hôtellerie. Non à l’extension des zones vulnérables. Afin de défendre les agriculteurs, le département a émis un avis défavorable à la procédure de révision des zones vulnérables qui porterait le nombre de communes à deux cent dix-neuf au total, ce qui impliquerait des coûts élevés et un reste à charge difficilement finançable par les exploitants.

L’action sociale : le Conseil général auprès des plus âgés

Le Conseil Général poursuit ses dispositifs en faveur du logement social pour accompagner les communes dans ce domaine, et apporte une aide pour le maintien à domicile des personnes âgées. Des investissements particulièrement importants sont consentis en faveur des établissements pour personnes âgées, avec 570 000 euros d’aides pour des travaux de plus de 20 millions d’euros qui seront réalisés au sein de l’EHPAD du Centre Hospitalier d’Arnay-le-Duc et de l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes « Les Bégonias » de Dijon. Enfin, plus de 100 000 euros sont consacrés au bien vivre en Côte-d’Or, à travers des aides à la culture pour valoriser les itinéraires de promenade, favoriser la diffusion de la culture et soutenir la vie associative.

Les commentaires sont clos.