EELV21 :”Sivens, un mort pour un projet inutile”

Suite à la mort de Rémi Fraisse, dans le cadre de la lutte contre l’installation d’un barrage menaçant la biodiversité dans le Tarn, le groupe de la Côte-d’Or réinterroge dans un communiqué ce grand projet qu’il qualifie d’inutile et s’indigne de la mort d’un militant pacifique dans la forêt du Testet.

Lire ci-dessous le communiqué :

SIVENS: UN MORT POUR UN PROJET INUTILE

Depuis plus de 20 ans, des citoyens s’opposent au barrage du Testet dans la forêt de Sivens dans le Tarn. EELV soutient leur démarche et s’est toujours associé aux rassemblements dénonçant les conséquences désastreuses du projet. En effet, ce sont 13 hectares de zone humide, riche d’une biodiversité de plus de 94 espèces protégées, qui seraient détruits de façon irréversible et 70% des eaux qui seraient utilisées pour arroser des champs de maïs d’une trentaine d’exploitations. Le financement du projet de barrage repose essentiellement sur l’argent public -de l’ordre de 8 millions d’€- dans la logique du soutien à l’agriculture productiviste et anti-écologique. Par ailleurs, le montage du projet où le même acteur (la Compagnie d’Aménagement des Côteaux de Gascogne) est à la fois bureau d’études, maître d’oeuvre du chantier et fournisseur du matériel d’irrigation, va à l’encontre de l’aspiration des français pour l’assainissement de l’action publique.

L’opposition au projet a toujours été non violente: elle se passe sur le terrain et au niveau juridique. Face aux manifestations, l’Etat et le Conseil Général du Tarn ont choisi une fin de non-recevoir: ainsi 11ha de forêt ont été détruits sans autorisation préalable, marquant la violence institutionnelle. Le 25 octobre 2014, le rassemblement des opposants devait être une grande fête pacifique pour populariser encore plus les arguments pour la sauvegarde de la zone humide de Sivens. Des débordements ont eu lieu en marge du rassemblement aboutissant à la mort de Rémi Fraisse, jeune militant environnemental. EELV21 manifeste sa pleine solidarité à la famille et aux amis de Rémi. EELV21 demande que la plus grande transparence soit faite sur la cause du décès.

 Pour que la mort de Rémi Fraisse ne soit pas inutile, il faut résolument prendre en compte le rapport d’experts sur le barrage commandé par la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie qui conforte tous les arguments des opposants (surestimation des besoins, médiocrité de l’étude d’impact environnemental, faiblesse du montage financier). Tout en appelant au calme et à la dignité, EELV21 interpelle l’ensemble des autorités compétentes pour mettre fin au projet du barrage du Testet dans la forêt de Sivens.

Les commentaires sont clos.

  1. ils sont nombreux à défiler mais pourquoi ce jeune était avec des casseurs et que son sac à dos a disparu

    wad le jeudi 30 octobre 2014 à 7h31