BA 102 : Les Jeunes populaires déplorent “l’indifférence” de François Hollande

Les Jeunes Populaires de Côte-d’Or reviennent sur la visite de à Dijon, dimanche 28 octobre. Ils déplorent “l’indifférence de celui qui est aussi Chef des Armées à la lettre ouverte rédigée par 5 Parlementaires de la Côte-d’Or, l’invitant à prendre la mesure, sur place, des conséquences économiques et sociales de la fermeture de la ″.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Ce dimanche 26 octobre, François Hollande était en déplacement en Côte-d’Or.

Sa visite de quelques heures n’a été consacrée qu’au congrès de la fédération Léo-Lagrange, dont la déclaration de principe précise être attachée au Socialisme, au sens le plus élevé et ouvert du terme !

Le Président de l’association (au budget de prés de 150 millions d’euros), Bruno Le Roux, (également président du groupe PS à l’Assemblée Nationale) accompagnait le Président de la République.

Le programme de F. Hollande s’est poursuivi par un déjeuner au restaurant de la famille de François Rebsamen, accompagné d’un aréopage de caciques socialistes.

L’arrivée et le départ en avion depuis Dijon-Longvic, de François Hollande démontrent une fois de plus le cynisme du président « normal », qui sacrifie un site majeur de l’Armée de l’Air au profit d’économie de «bouts de chandelles», qui seront dépensées dans de couteux et inefficaces « emplois d’avenir ».

Les Jeunes UMP de Côte-d’Or déplorent l’indifférence de celui qui est aussi Chef des Armées à la lettre ouverte rédigée par 5 Parlementaires de la Côte-d’Or, l’invitant à prendre la mesure, sur place, des conséquences économiques et sociales de la fermeture de la BA 102.

Les commentaires sont clos.