Alain Houpert et Anne-Catherine Loisier demandent au gouvernement de “s’engager” avec les communes forestières et l’ONF

Dans un communiqué commun, les deux députés de droite et demandent au gouvernement “d’assumer et d’engager, dans les plus brefs délais le dialogue avec les communes forestières et l’ONF”.

Lire le communiqué ci-dessous.

“Fin août, un an avant l’échéance officielle, le gouvernement remet en cause, de façon unilatérale, le contrat d’objectif signé avec les communes forestières et l’ONF.

Il veut alors transférer une charge supplémentaire de 50 millions d’euros d’ici 2017 sur les communes forestières ( augmentation de la redevance à l’hectare de 2 a 14€, frais de garderie passant de 12 a 18%). Devant la réaction vive de la fédération nationale des communes forestières et la proximité des élections sénatoriales, le gouvernement repousse sa décision à 2016.

Aujourd’hui l’inquiétude est grande chez les forestiers publics :

  • quel est l’avenir du partenariat communes forestières / ONF
  • y aura t-il encore une politique forestière publique de gestion durable en France?
  • quelle reconnaissance des services rendus par les forêts publiques? (30% de l’équation énergétique de la France repose sur les forêts.)

Les 6000 communes adhérentes à la FNCOFOR attendaient ce congrès avec impatience. Le Ministre de l’agriculture n’a pas jugé opportun d’être présent: Mépris? Inconscience du malaise des élus? Fuite face aux échanges houleux qui s’annoncaient ?

Ce RV manqué fait encore grandir la tension au sein des forestiers publics.

Il devient urgent de redonner confiance et d’avoir des perspectives .

Le gouvernement doit “assumer” et engager, dans les plus brefs délais le dialogue avec les communes forestières et l’ONF.”

Les commentaires sont clos.

  1. toujours des communiques communs on se demande si elle a la parole

    wad le mercredi 29 octobre 2014 à 7h42