Musée rêvé, musée espéré, musée enfin révélé…

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Nous y sommes, enfin. Après de longs mois de travaux, la première phase de la rénovation du musée des Beaux arts de Dijon est terminée. La presse était conviée, jeudi 5 septembre à une visite exceptionnelle du nouveau parcours Moyen Âge – Renaissance, en apothéose duquel se trouve le joyau de la collection, le tombeau de Jean-sans-peur, accompagné de ses petites star d’albâtre, les Pleurants.

Articulé autour de la cour de Bar comme espace de circulation connecté avec le centre-ville, ce nouvel itinéraire à la découverte du musée devrait déconcerter même les plus habitués des lieux, tant la transformation architecturale est profonde. L’un des points clé de ce parcours redessiné réside dans le fait qu’il chemine à présent au troisième étage, autrefois impropre à la visite car utilisé comme réserve, où s’entassaient des œuvres oubliées…

Avec un espace plus grand, qui a notamment rogné sur le bureau du premier adjoint du maire, c’est plus d’œuvres qui peuvent être présentées au public et dans de meilleures conditions. Tout ou presque a changé dans ce musée, de la décoration à la muséographie en passant par la grande galerie dont les fenêtres sont désormais ouvertes et la toiture isolée de bois. Malgré des contraintes techniques liées à la conservation des œuvres, au confort du public et au caractère ancien de l’édifice, des normes strictes en matière énergétique on été respectées, réduisant d’environ 30% la consommation.

Signalétique et accessibilité, notamment aux personnes à mobilité réduite, ont été repensées pour l’occasion, enfin, pour le plaisir des visiteurs, la salle des tombeaux est désormais visible depuis une balustrade en surplomb. Nous vous proposons un petit aperçu en images de ce nouveau musée que vous pourrez découvrir à loisir ce week-end.

Le programme des festivités liées à l’inauguration du Musée des Beaux-Arts, samedi 7 septembre :

À 10 h 30 – Grande parade pour le retour des Pleurants : Défilé au départ de la rue Mariotte, rue du Docteur Maret, rue de la Liberté.

De 11 h 45 à 12 h 15 – Discours officiels suivis du geste inaugural – cour de Bar

À 12 h 25 – Visite inaugurale du parcours Moyen Âge et Renaissance et dévoilement de la plaque. Ouverture officielle du parcours Moyen Âge et Renaissance par François REBSAMEN, en présence d’Aurélie FILIPPETTI, ministre de la culture et de la communication.

13 h 00 – Ouverture au public du parcours Moyen Âge et Renaissance. À l’occasion de cette journée inaugurale, le musée accueillera le public jusqu’à minuit.

Tout l’après-midi – Nombreuses animations dans la ville : Ces animations ponctueront cette grande et belle journée festive, à retrouver sur www.dijon.fr.

18 h 00 – Inauguration du bar de la Cour : Cette journée d’inauguration du musée des beaux-arts marquera également l’ouverture officielle au public du bar de la Cour.  En tant que grand musée, le musée des beaux-arts offrira désormais à ses visiteurs des services en adéquation avec leurs attentes. À l’image des musées modernes, il proposera entre autres services, un espace de restauration niché au rez-de-chaussée d’un lieu exceptionnel, la galerie de Bellegarde.

21 h 00 – Bal renaissance : Le temps d’une soirée, la place de la Libération vibrera aux sons des cornets, sacqueboutes, chalémies, luths et autres instruments d’époque ! Laissez-vous tenter et guider par les Traversées baroques et le trio Musica Humana, dix musiciens accompagnés de trois maîtres à danser qui vous initieront aux pavanes, allemandes, gaillardes ou branles…

À partir de 23 h, le bal déjante totalement avec la complicité d’Antoine, Lucas et Mika, le trio dijonnais Cut by the fuzz. Jouant uniquement en live, sur 8 synthés, ces trois musiciens vous propulsent sur une planète électro complètement “maboule”, avec des coupes abruptes et des tempos largement distordus.
22 h 00 – Installation lumières : “Flashing lights” par l’artiste Tamar Frank – cour de Bar.

Les commentaires sont clos.