Grand Dijon : La CGT du réseau Divia dépose une alarme sociale

Le syndicat CGT du réseau annonce qu’il a déposé une alarme sociale le 01 octobre. “Ceci pouvant aller jusqu’au mouvement de grève”. Le motif principal de cette alarme sociale est “le changement imposé par la Direction de concernant le dispositif qui assure la surveillance et la sécurité des salariés et des voyageurs sur le réseau ”.

Lire le communiqué ci-dessous.

“Le syndicat CGT des Transports Urbains de Dijon (réseau Divia) a déposé une alarme sociale le 01 octobre, ceci pouvant aller jusqu’au mouvement de grève.

Le motif principal de cette alarme sociale est le changement imposé par la Direction de Keolis Dijon (contre l’avis du CHSCT et de l’ensemble des organisations syndicales) concernant le dispositif qui assure la surveillance et la sécurité des salariés et des voyageurs sur le réseau Divia.

Ce dispositif de sécurité et de surveillance réseau avait été mis en place suite à une grave agression sur le réseau il y a déjà quelques années. (ce dispositif se compose d’une voiture avec deux agents couvrant les services d’après midi et les services de nuit)

La Direction de Keolis à décidé, dans la lignée de son plan « anti fraude 2014 » de donner une mission de contrôle voyageurs à ce dispositif destiné initialement à la surveillance et la sécurité sur le réseau Divia.

Compte tenu du nombre croissant d’incivilités, d’altercations, d’agressions se déroulant sur le réseau Divia, la demande le retrait de cette décision.

En aucun cas la Direction de Keolis Dijon ne peut détourner cette voiture sécurité de la fonction pour laquelle elle fut crée, et ce au détriment des salariés et des usagers.

Le syndicat CGT attend d’être reçu, dans le cadre de l’alarme sociale, par la Direction de Keolis Dijon.”

Les commentaires sont clos.