L’heure du renouveau a sonné pour La Cloche

2014-10-la cloche-hotel-JJ-miroir-11

Hôtel historique s’il en est, le , à l’entrée du centre-ville de Dijon, s’offre un profond programme de modernisation. À l’horizon 2015, l’établissement de cinq étoiles compte s’imposer dans le marché de l’hôtellerie d’exception tout en s’ouvrant sur la ville.

Huit millions euros de travaux

Le bâtiment a accueilli Grace de Monaco, le roi des Belges Albert Ier de Belgique ou encore Barbara. Pour la famille Jacquier, propriétaire du lieu, c’est un écrin d’exception, qui doit évoluer avec son temps. Elle investit donc huit millions d’euros pour moderniser l’établissement. Dans les couloirs, Patrick Jacquier note le parti pris artistique adopté à chaque étage. En septembre, 28 chambres ont été délivrées, entièrement métamorphosées. Les volumes tournent autour des 30 m2, la décoration est léchée. Dans les couloirs et dans chaque chambre, on retrouve ainsi des détails d’œuvres de différents tableaux du Musée des Beaux-Arts de Dijon.

À terme, l’hôtel passera de 68 à 88 chambres, dont 25 dans la nouvelle aile, le long de la rue Devosge. Au programme des lits king-size, des salles de bain ouvertes sur les chambres, façon atelier d’artiste et bien entendu un mini-bar. “L’ambiance de chaque chambre est unique” promet Antoine Munoz, directeur de l’établissement. Le tout dans des tons chauds allant des couleurs crème cassis à des touches rouge Bourgogne.

Un hôtel tournée vers la ville

Au-delà des chambres, c’est le fonctionnement même de l’hôtel qui va être revisité. “Il sera renversé”, image même Patrick Jacquier. En clair un grand bar chic et contemporain va être installé dans l’actuel salon Napoléon III qui lui sera transféré dans l’aile Devosge. Ce nouveau lieu, ouvert sur la place Darcy doit réconcilier les Dijonnais avec l’hôtel en proposant un point de rencontre tout à la fois premium et accessible avec par exemple une sélection de trois vins au verre. Le tout adossé à un fumoir.

Dans le reste du bâtiment, la famille promet d’installer trois cabines de spa, un sauna, un hammam, un bassin de natation avec une ligne de nage à contre-courant, une salle de projection connectée, une salle de sport,…

Les commentaires sont clos.

  1. Très beau mais faudrait-il annexer les ailes ouest et est dissociées en leur temps

    Dijon Autrement le samedi 4 octobre 2014 à 17h04