3.500 Bourguignons meurent du tabac chaque année

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Avec 73.000 décès chaque année, soit près de 200 par jour, le tabagisme reste la première cause de mortalité évitable à l’échelle nationale. La Bourgogne se caractérise même par une surmortalité liée au et à l’alcool dans la Nièvre et l’Yonne. “En Bourgogne, on attribue au environ 3.500 morts par an”, assure l’. “Plus de 65% des jeunes de 17 ans en ont fait l’expérience et 30% des garçons sont des fumeurs quotidiens”.

Alors, pour la journée mondiale sans tabac, la région se mobilise, d’autant que la France a même vu son nombre de fumeurs réguliers progresser ces dernières années passant de 27 à 30% entre 2005 et 2010.

L’Agence régionale de Santé rappelle ainsi que la prise en charge des conduites addictives (alcool, tabac, drogues) se décline en trois grands projets thématiques : la prévention sélective et intervention précoce, le parcours de soins et la prise en charge des personnes sous-main de justice (et en particulier les détenus).

Communiqué de l’ARS Bourgogne sur la journée mondiale sans tabac

Les commentaires sont clos.

  1. force est de constater que la drogue “dur” qui tue le plus de monde reste le tabac.Ce qui nous fait plus de 100000 morts par an si on rajoute l’alcool
    triste record

    Declic21 le mercredi 29 mai 2013 à 22h28