Pierre-Charles Pons quittera la direction du CHU de Dijon le 30 septembre

Directeur général du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Dijon depuis le 14 décembre 2006, Pierre-Charles Pons, 60 ans, quittera ses fonctions le 30 septembre prochain “en vue d’intégrer l’IGAS, en tant qu’inspecteur général en service extraordinaire”.

Durant ses 7 années, il a finalisé ou commencé plusieurs projets “d’envergure”, notamment la mise en place de la cité hospitalière, la construction d’un nouveau bâtiment sur le site gériatrique de Champmaillot.

“Il aura également construit puis porté avec une extrême exigence un Projet d’Etablissement ambitieux 2007-2012, et lancé la réflexion autour du Projet d’Etablissement 2013-2017, adopté à l’aube de son départ”, indique le communiqué de presse du CHU.

A lire ci-dessous, en intégralité, le communiqué de presse : 

Pierre-Charles PONS quitte la Direction Générale du pour l’Inspection Générale des Affaires Sociales

Pierre-Charles PONS, Directeur Général du CHU de Dijon depuis le 14 décembre 2006, quittera ses fonctions le 30 septembre prochain en vue d’intégrer l’IGAS, en tant qu’Inspecteur Général en service extraordinaire.

Agé de 60 ans, diplômé de l’Ecole nationale de santé publique de Rennes et d’une licence en Droit, Pierre-Charles PONS, après une première expérience hospitalière comme Chargé des Services Economiques au sein d’un Hôpital Local des Alpes Maritimes en 1977, rejoint l’ENSP en janvier 1981 puis débute sa carrière en 1982 au CH de Lavaur (81) comme assistant de direction. Rapidement, en 1984, il sera nommé Directeur du CH de Saint-Girons, et Secrétaire Général du Syndicat Interhospitalier du Couserans. De 1990 à 1993, il deviendra le Directeur du CH de Millau et le Secrétaire Général du Syndicat Interhospitalier du Sud Aveyron. S’en suivra en 1993 la nomination au poste de Directeur Adjoint chargé de la Stratégie, du Projet et des Affaires Médicales au CH Paul Guiraud Villejuif jusqu’en 1996.

Après 20 mois en tant que Directeur du Pôle Stratégie du CNEH, il occupera, dès fin 1998, les fonctions de Directeur du CH de Castres puis du CH Intercommunal Castres/Mazamet jusqu’en 2005, date à laquelle il sera nommé Directeur Général Adjoint du CHU de Dijon, avant d’en assurer la Direction Générale dès le 14 décembre 2006.

Il aura notamment engagé ou poursuivi plusieurs chantiers d’envergure parmi lesquels la mise en place de cette Cité hospitalière qui a pris corps à travers le regroupement sur un site unique de l’ensemble des activités de court séjour et du plateau technique (construction de Bocage Central, Plateforme Hospitalière d’Approvisionnement, Plateau Technique de Biologie, Stérilisation Centrale, sans oublier la rénovation de la Maternité). Construction d’un nouveau bâtiment sur le site gériatrique de Champmaillot ou encore renouvellement des équipements de la blanchisserie auront été d’autres projets menés avec brio, le tout contribuant à accompagner durablement le CHU de Dijon dans une étape majeure de sa transition, en le faisant entrer comme il se doit dans le 21ème siècle pour mieux répondre aux besoins de la population de Bourgogne. Ce colossal programme d’investissement a induit,
naturellement, un fort endettement du CHU et une situation financière souvent difficile qui est en voie d’amélioration comme en témoignent les résultats comptables de 2012 et les premiers chiffres de 2013.

Il aura également construit puis porté avec une extrême exigence un Projet d’Etablissement ambitieux 2007-2012, et lancé la réflexion autour du Projet d’Etablissement 2013-2017, adopté à l’aube de son départ. C’est dans ce cadre qu’il aura développé un travail collaboratif avec les établissements partenaires de l’agglomération, du territoire, de la région et de l’interrégion (Projet Médical et Scientifique Commun avec le CGFL dans le cadre d’un GCS, Convention de coopération Dijon-Besançon, relations avec l’université dans le cadre de la Fondation de Coopération Scientifique dont le CHU est co-fondateur, accord-cadre avec le CH de la Chartreuse, diverses coopérations médicales avec les établissements bourguignons…). Il aura accordé une attention toute particulière au développement de la politique de recherche et d’innovation qui porte haut l’image du CHU de Dijon. 

Un véritable projet managérial destiné à tous les cadres médicaux, paramédicaux, administratifs, techniques et logistiques du CHU aura aussi été mené, avec comme objectif  de constituer des équipes à la hauteur des enjeux et de reconnaître les talents de chacun.

Enfin et surtout, il aura su fédérer la communauté médicale à travers le Président de la CME, le Directoire et tous les Chefs de pôles pour asseoir la dynamique médicale du CHU avec un souci de cohérence dans la stratégie conduite et de cohésion des hommes.

Pierre-Charles PONS tient à exprimer “tout le plaisir qu’il aura eu à diriger cet établissement pendant 7 ans et à piloter son évolution avec des orientations qui marqueront durablement son avenir”.

Les commentaires sont clos.