Tribu Festival de Dijon : Attention musique en liberté !

2014-09-culture-tribu-festival

Pour sa quinzième édition, le Tribu Festival de Dijon (organisé par l’association Zutique Productions) poursuit son objectif : promouvoir une scène alternative éclectique et métissée. A la croisée des styles musicaux – entre électro, hip-hop, jazz, soul et musique psychédélique – “Tribu Festival offre une fenêtre ouverte sur les sonorités de notre monde” pour Zutique Productions.

Pendant dix jours, une trentaine de groupes et collectifs locaux et internationaux sont invités, investissant les lieux culturels les plus emblématiques de la ville de Dijon, à l’image de La Vapeur, la Péniche Cancale, le Théâtre Mansart, l’Atheneum,.. avant de finir par trois jours au village du festival sur le Port du Canal.

“Une édition cosmopolite, très éclectique, au carrefour de nombreuses esthétiques musicales “

Zutique Productions livre cette année une programmation originale, mettant à l’honneur des artistes parfois fantasques et surprenants. De quoi éveiller la curiosité du public, qui a répondu présent au rendez-vous lors des éditions précédentes.

On y découvrira des artistes au profil original, à l’instar de Thomas de Pourquery, ancien rugbyman professionnel reconverti dans une carrière de jazzman qui se produira au théâtre Mansart le 20 septembre aux côtés du duo français Five 38. Des groupes dont la carrière est en plein essor sont également attendus, comme Moodoïd, dont le nom vous dit sûrement quelque chose. Repéré par les Inrocks, le “phénomène pop du moment” se représentera sur le Port du Canal au Cabaret éphémère après la soliste Jeanne Added. Il y a aussi ceux qui ont cotoyé les plus grands, comme Kahil El Zabar, ayant collaboré avec Nina Simone et Steevie Wonder (par exemple), qui vous invite à “jammer” à ses côtés (plus d’infos : http://tribufestival.com/les-actions) avant de donner un concert avec The Magic Orchestra le 23 septembre (Venez découvrir son interview dans le Miroir magazine – en kiosques).

Parmi les artistes locaux, on retrouvera Risk, collectif dijonnais organisateur des soirées Pix Mix et animant une émission musicale sur Radio Dijon Campus.

Un festival humain à taille humaine

Partez à la découverte d’artistes issus des quatre coins du Monde : Etats-Unis, France, Portugal, Angola, Colombie, Chine, Espagne,… mêlés à des collectifs dijonnais ! Le festival organise même une dégustation de spécialités portugaises lors de la soirée lisboète avec Carla Pires (fado) et Batida (lisez notre conversation avec Batida dans le magazine papier du mois de septembre).

La projection d’un documentaire sera organisée dans la Nef le samedi 27 septembre. “Que pasa Colombia”, d’Olivier Hoffschir et Thomas Petitberghien, raconte la scène musicale colombienne. La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur Thomas Petitberhien, l’occasion d’en savoir un peu plus sur le paysage musical colombien, en pleine mutation.

Vous êtes également invités à participer au Tribu Brass Band, fanfare festive mise en place par le festival. Le collectif recherche quelques musiciens (percussions et trompettes), des chanteurs et danseurs hip-hop, avis aux intéressés !

“Un temps fort pour les enfants”

Même les enfants trouveront leur comptes au Tribu Festival ! Le dernier jour, dimanche 28 septembre, sera consacré aux “minots”avec une multitude de concerts et d’ateliers dans la même veine que les jours précédents : vous y retrouvez ze Tribu Brass Band ainsi que le duo congopunQ (programmé aussi le 27 septembre au Cabaret éphémère).

En partenariat avec le PESM, des activités seront organisées de 11h à 19h. Les enfants pourront par exemple découvrir le human beatbox ou les cuivres, fabriquer des masques (à l’image de l’affiche du festival) ou des instruments. Des jeux seront également mis à disposition pour les familles gratuitement.

Rendez-vous dès le 19 septembre pour un festival haut en couleurs qui s’annonce enrichissant tant culturellement qu’humainement !

Les commentaires sont clos.

  1. Excellent travail Fred!

    Dijon Autrement le dimanche 28 septembre 2014 à 14h31