Anne Erschens (UMP) dénonce une politique “d’asphyxie” de l’Orchestre Dijon Bourgogne

, conseillère municipale de Dijon et président du groupe “Union de la Droite et du Centre”, publie un communiqué dans lequel elle apporte tout son soutien à l’. Ce dernier réclamait une subvention supplémentaire que la municipalité a refusé de lui verser, la faute à “une gestion imprudente”.

Anne Erschens dénonce une “mise à mort” de l’orchestre, qui est un “atout culturel majeur” pour la promotion de la musique classique au sein de la ville.

A lire ci-dessous l’intégralité du communiqué de presse d’Anne Erschens : 

Le groupe « Union de la Droite et du Centre » apporte son soutien à l’Orchestre Dijon-Bourgogne

Le groupe « Union de la Droite et du Centre » dénonce avec force la mise à mort de l’Orchestre Dijon-Bourgogne par la municipalité dijonnaise.

En effet, la décision arbitraire de ne pas verser la subvention nécessaire au bon fonctionnement de l’Orchestre est injustifiée au regard des enjeux. Elle est la suite logique d’une politique délibérée d’asphyxier cette structure, depuis de nombreuses années.

Où est la responsabilité de la majorité municipale lorsqu’un travail artistique de grande qualité est ainsi attaqué à Dijon ?

Où est la responsabilité de la majorité municipale lorsque le rayonnement culturel de Dijon et de la Bourgogne est ainsi mis à mal ? 

Où est la responsabilité de la majorité municipale lorsque des dizaines d’emplois sont en passe d’être détruits par le fait d’une décision irresponsable ?

La promotion de la musique classique, par le biais de l’Orchestre Dijon-Bourgogne, présente un atout culturel majeur. L’excellent travail des artistes ne peut pas être regardé avec une seule logique financière, il doit aussi être vu à l’aune de ce qu’il apporte à l’offre culturelle de Dijon et de la Bourgogne. De plus, il constitue un formidable tremplin de professionnalisation pour les futurs concertistes issus du Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon.

La promotion de notre territoire se fait également avec des structures telles que l’Orchestre Dijon-Bourgogne. Ce n’est pas en brisant la qualité du travail fourni que le rayonnement culturel de Dijon et de sa région sera favorisé.

La décision de la municipalité menace 53 emplois : des musiciens et du personnel administratif sont aujourd’hui dans la crainte. Nous dénonçons l’irresponsabilité totale du Maire de Dijon et de sa majorité sur ce dossier.

Les élus de l’opposition municipale refusent de rester silencieux face à ce démantèlement social, culturel et économique.

Le versement de la subvention indispensable à la survie de l’Orchestre doit intervenir. Quelle est la logique de faire intervenir des orchestres de Paris ou d’ailleurs, et de financer ainsi des prestations extérieures, alors que la renommée de l’Orchestre Dijon-Bourgogne est très importante ?

Des solutions existent pour relever l’Orchestre Dijon-Bourgogne, en particulier en lui assurant une place plus importante dans les futures programmations culturelles de la Ville de Dijon.

Le groupe « Union de la Droite et du Centre » appelle à la mobilisation derrière l’Orchestre Dijon-Bourgogne lors du concert de soutien gratuit qui aura lieu vendredi 12 septembre à 20 heures au Parc des Expositions.

Les commentaires sont clos.

  1. Pourtant cette dame n’était pas là… Soutenir c’est bien, venir aurait été mieux. Encore des belles paroles suivies d’aucun acte.

    Electron le jeudi 18 septembre 2014 à 14h32