Des futurs gardiens de la paix accueillis par la ville de Dijon

2014-09-police-avs-formation-JJ-miroir-3

C’est aussi la rentrée pour 4 gardiens de la paix et 17 adjoints de sécurité. Fraichement arrivés à Dijon, les jeunes venant de Sens, Rouen ou encore Nîmes débutaient, lundi 1er septembre, sept semaines de stage en immersion, au sein du commissariat central de la ville.

Prioritairement employés pour assurer des missions police-secours, afin de renforcer la présence policière sur la voie publique et la sécurité des Dijonnais, les jeunes gardiens de la paix seront logés par la ville de Dijon, dans les bâtiments du Crous ou au Centre de rencontre international (Cri). Seuls les cinq stagiaires locaux ne seront pas pris en charge.

Ils ont tous été reçus par le maire de Dijon, et , directeur départemental de la sécurité publique, lundi 1er septembre. “A l’école, on ne faisait que des simulations”, explique François, un des 23 stagiaires. Le jeune homme ne cache pas son excitation, mais aussi son appréhension à l’idée d’expérimenter le terrain pour la première fois.

Tiphaine Pinault, directrice de cabinet du préfet, Alain Millot, maire de Dijon, Séraphin Parra, directeur départemental de la sécurité publique | Photo Jonas Jacquel

Tiphaine Pinault, directrice de cabinet du préfet, Alain Millot, maire de Dijon, Séraphin Parra, directeur départemental de la sécurité publique | Photo Jonas Jacquel

Les élèves (tous en fin de formation) pourront être embauchés par la mairie de Dijon pour, à terme, renforcer la sécurité au sein de la ville.

Les commentaires sont clos.