Un ministère de la ruralité : “Une reconnaissance et un espoir”, pour le président du département de la Nièvre

Jean-Paul Dufregne (Allier),  (Nièvre), Jean-Pierre Saulnier (Cher) et Jean-Jacques Lozach (Creuse), les quatre présidents des conseils généraux initiateurs de la démarche “Nouvelles ruralités”, se félicitent de voir la ruralité associée au nouveau ministère du Logement et de l’Egalité des territoires : “C’est le signe d’une reconnaissance des territoires ruraux et de leurs spécificités”, assurent-ils.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Cette annonce conforte le travail mené depuis plus de deux ans autour de la démarche des « Nouvelles Ruralités », qui a abouti à la publication d’un rapport contenant 60 propositions concrètes, dont celle de la création d’un ministère dédié à la ruralité.

Par ce travail d’analyse et cette volonté constante de concevoir la ruralité sous un jour résolument positif, ils estiment avoir contribué à cette avancée.

L’heure est maintenant aux actes. Les quatre présidents, comme l’ensemble des membres de la mission, menée dans le cadre de l’Assemblée des départements de France, attendent qu’une véritable politique soit mise en place pour encourager l’innovation et le développement économique dans les territoires ruraux et créer les conditions pour l’épanouissement de leurs habitants. Ils attendent de Madame Sylvia PINEL qu’elle soit la ministre des « nouvelles ruralités », comme elle s’y était engagée lors des Etats Généraux organisés le 5 juin dernier à Nevers.

Cela doit passer par une réorientation de la réforme territoriale, qui doit confirmer la pertinence de l’échelon départemental en milieu rural et non l’affaiblir, renforcer son rôle de proximité et non l’éloigner. Sur ce sujet, les quatre présidents saluent la rentrée dans le nouveau Gouvernement de l’un des premiers membres de la mission « nouvelles ruralités », Monsieur Patrick KRANNER, qui s’était publiquement opposé à la suppression des départements.

Ils attendent également que le Premier ministre tienne son engagement d’organiser cet automne les Assises de la Ruralité.

Ils se tiennent à la disposition du Gouvernement pour l’accompagner dans ses décisions et démontrer que les territoires ruraux sont aussi l’avenir de la France.”

Les commentaires sont clos.