Démission du gouvernement, les réactions en Bourgogne

2014-06-18-Manuel-Valls-premier-ministre

Au lendemain des vives critiques du ministre de l’Économie, , à l’égard de la politique gouvernementale, a présenté la démission de son gouvernement, lundi 25 août.

Le député Laurent Grandguillaume a d’abord ironisé, sur le réseau social Twitter : “Moi qui pensais que la journée serait calme à l’Assemblée pour traiter le courrier”, écrit-il. “Il semble qu’il y aura de l’animation” ! Avant de juger que la décision était tout simplement “sage”. “Il faut passer du gouvernement brouhaha au gouvernement des résultats pour notre pays”.

Manuel Valls doit, d’ici à mardi, “constituer une équipe en cohérence avec les orientations que le chef de l’État a lui-même définies pour notre pays”. Hier déjà, François Sauvadet avait vertement critiqué le ministre de l’Économie Arnaud Montebourg, demandant qu’il démissionne.

En Saône-et-Loire, d’où est originaire le ministre de l’Économie, on prépare déjà son retour. À l’image d’Arnaud Danjean, député européen, qui le voit bien redevenir président du conseil général du 71.

Un autre Bourguignon était aussi dans l’équipe de Manuel Valls : l’ancien maire de Dijon, François Rebsamen. Si son poste ne semble pas en danger, David Lanaud Du Gray est d’un tout autre avis

Les commentaires sont clos.