Dijon : Emmanuel Bichot déplore les “attaques personnelles” à son encontre

Le conseiller municipal UMP, , répond aux “aux attaques personnelles” de l’adjointe au maire Christine Martin suite à un communiqué de presse relatif aux subventions pour le spectacle Cyrano de Bergerac. “Au lieu d’accepter le débat et la transparence, Mme Martin répond par des attaques personnelles et caricaturales à mon encontre et nullement sur le fond”

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Je suis très surpris par la réaction de Mme Martin, adjointe à la culture, à une interpellation de l’opposition relative aux subventions attribuées au spectacle Cyrano de Bergerac.

Tout d’abord il ne s’agissait pas en l’occurrence d’une tribune nominative mais d’un communiqué de presse signé au nom du groupe d’opposition municipale d’union de la droite et du centre.

Ce texte posait des questions légitimes sur la justification et le montant anormalement élevé des subventions (190 000 € au total) attribuées en deux temps à ce spectacle, qui effectue une tournée nationale depuis un an et demi, et sur les conséquences de l’annulation de la troisième représentation, prévue vendredi dernier, résultant d’une décision collective de la troupe.

Au lieu d’accepter le débat et la transparence, Mme Martin répond par des attaques personnelles et caricaturales à mon encontre et nullement sur le fond. Souhaitons que monsieur le maire de Dijon nous apporte rapidement toutes les explications nécessaires, dans le respect de la démocratie.”

Les commentaires sont clos.

  1. Tout a fait anormal pareille subvention.
    Le spectacle doit se nourrir des réservations et rien d’autre !

    Paralcese le vendredi 18 juillet 2014 à 20h18

  2. Bof Domi Pitoiset est un ami personnel du conseiller municipal Rensamen. Il s’était engagé auprès de l’ex maire lors de la campagne. C’est un renvoi d’ascenseur entre ces cultureux du PS dont on a le secret à Dijon.
    Juste un peu cher pour le contribuable effectivement mme Martin. Mais ça elle ne s’en soucis guère.

    Theâtreux Dijonnais le samedi 19 juillet 2014 à 10h21

  3. Un opportun “appendice” financier…

    Anonyme le lundi 21 juillet 2014 à 15h52

  4. EB a eut taf raison de dénoncer ce copinage…
    Et il pourrait faire de même avec l’art-aussi-fiel
    incarné par les soit-disant “Nouveaux Commanditaires”
    qui défigurent tant de sites régionaux et ici-même en ville
    comme le funeste tronc qui s’est éteint et de futures fumisteries
    du comptant-pour-rien Bertrand Lavier et sa table rase place Grangier.

    Dijon Autrement le lundi 21 juillet 2014 à 16h39