Sénatoriales 2014 : Philippe Hervieu conduira la liste EELV en Côte-d’Or

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Europe écologie – Les Verts sera présent aux élections sénatoriales de Côte-d’Or. Le 28 septembre prochain, par ailleurs vice-président du conseil régional de Bourgogne conduira sa propre liste afin de tenter d’entrer au palais du Luxembourg. Il sera secondé de Carole Bernhard, candidate aux élections municipales de Beaune et Jean-François Buigues, conseiller municipal de Chenôve.

“La composition du Sénat a évolué ces dernières années : d’une chambre qui apparaissait immuable, celle des notables et des professionnels de la politique, elle a montré depuis 2008, grâce aux réformes, qu’elle pouvait être une chambre influente plus représentative des territoires et de leurs habitants”, assure EELV dans un communiqué. C’est pour cette raison que le parti se présente. Avec la ferme intention de faire bouger les lignes.

Durant la campagne, il sera ainsi question d’emploi, d’agriculture mais aussi de réforme territoriale, de préservation de la qualité de l’eau dans le département et de la place des services publics locaux.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“L’écologie sera présente aux élections sénatoriales de Côte d’Or du 28 septembre avec une liste conduite par Philippe Hervieu, vice-président du conseil régional Carole Bernhard, candidate aux élections municipales de Beaune et Jean-François Buigues, conseiller municipal de Chenôve

Les candidats écologistes présenteront au cours de la campagne leurs propositions pour la Côte d’Or :

– L’emploi. Comment arrêter d’opposer économie et environnement ? Développer des politiques publiques pour faire face aux enjeux énergétiques et climatiques permettrait de créer des emplois non délocalisables sur notre territoire.
– L’agriculture. Quelle agriculture pour le 21ème siècle ? Aller vers un mode de production agricole qui respecte l’environnement, rémunère le travail des agriculteurs et revivifie les zones rurales ?
– La réforme territoriale. Comment rapprocher les citoyens de la décision publique ? Aller vers une simplification de l’architecture institutionnelle et organiser l’équité territoriale
– La préservation de la qualité de l’eau dans le département
– La place des services publics locaux

La composition du Sénat a évolué ces dernières années: d’une chambre qui apparaissait immuable, celle des notables et des professionnels de la politique, elle a montré depuis 2008, grâce aux réformes, qu’elle pouvait être une chambre influente plus représentative des territoires et de leurs habitants.

C’est dans cette démarche que les candidats écologistes porteront leur campagne.”

Les commentaires sont clos.

  1. OUI à cette candidature pour une auto-dissolution de cette ôte-chambre

    Anonyme le vendredi 18 juillet 2014 à 12h30

  2. NON à la candidature de GIBUS Ier le calamiteux multi-récidiviste!!!

    Anonyme le dimanche 27 juillet 2014 à 21h20