Grand Dijon : Plus d’éclairage nocturne sur la rocade à partir du 21 juillet

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

À compter du lundi 21 juillet les voies principales de la rocade Est de Dijon ne seront plus allumées la nuit. A la clé une économie de 60 000 euros pour les communes de Dijon, Saint-Apollinaire et Longvic.

Dans un souci d’écoresponsabilité et pour lutter contre les vols de câbles électriques, l’éclairage des voies rapides n’est plus systématique. C’est ainsi que la n’est pas éclairée depuis son inauguration. “L’ouverture de cette dernière a été l’occasion de se réinterroger sur le cas de la rocade Est de Dijon”, explique la ville. “Diverses expériences ont été menées et n’ont pas entraîné une hausse des accidents, au contraire : sur les sections tests éteintes en 2007 et 2008 en Île de France, la baisse des accidents était respectivement de 59 et 67 % ; pendant le même temps le réseau de référence baissait de 58 %”.

Dans une logique d’homogénéité avec la Lino, comme cela a été fait pour la vitesse, il a été décidé, par les maires des trois communes et en accord avec la préfecture, de procéder à l’arrêt de l’éclairage des voies rapides. En revanche, les échangeurs (qui sont en continuité avec le tissu urbain) resteront allumés.

Les commentaires sont clos.

  1. L’installation de panneaux solaires aurait été une alternative à cette erreur en matière de prévention routière… Lamentable!

    Dijon Autrement le vendredi 18 juillet 2014 à 19h00

  2. Excellente initiative !! avantages : économie, moins de pollutions, et préservation de la biodiversité nocturnes, qui payent un lourd tribut à cet éclirage qui les détourne de leurs milieux naturels. Enfin, on évolue dans le bon sens, puissent les villages et autres communes respecter également la nuit !

    soleil verft le dimanche 20 juillet 2014 à 22h52

  3. Diminuer les accidents c’est une erreur en matière de prévention routière ?…

    gs le vendredi 25 juillet 2014 à 11h14

  4. Super, des économies d’energie, de finances publiques et les automobilistes rouleront moins vite (plus de sécurité, n’en déplaise à Dijon Autrement !).

    OK pour prendre exemple sur la LINO s’agissant des économies d’énergie, mais celle-ci a une intégration paysagère horrible. Un vrai ratage de ce coté là !!

    Phil le jeudi 21 août 2014 à 23h38