Bourgogne : EELV craint que la région ne se désengage sur la commande de nouveaux TER

Les élus d’Europe écologie – Les Verts craignent “le mauvais signal”, envoyé par la possible annulation d’une commande de rames de TER voté au budget prévisionnel en janvier dernier. “Il serait paradoxal que la Région fasse le choix d’investir sur les routes (12,5 millions d’euros pour la RCEA), alors même que ce n’est pas de sa compétence, et limite son investissement sur le chemin de fer”.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Les élus écologistes ont appris par voie de presse la possible annulation d’une commande de rames de Trains Express Régionaux (TER) pourtant voté au budget prévisionnel en janvier dernier.

Un tel choix, s’il est avéré, serait un mauvais signal envoyé aux usagers bourguignons qui plébiscitent depuis de nombreuses années des trains efficaces, nombreux et abordables.

La Bourgogne ne peut faire l’économie d’un investissement vers de nouvelles rames TER, plus sécurisées, plus confortables, plus fiables, assurant des temps de parcours raisonnables.

Le Conseil régional ne doit d’ailleurs pas se contenter du scénario « bas », à savoir l’achat de « seulement » 13 rames pour un coût chiffré à 180 millions d’euros, alors que les véritables besoins doivent nous orienter vers l’hypothèse « haute » de 23 rames pour un coût évalué à 300 millions d’euros.

Il serait paradoxal que la Région fasse le choix d’investir sur les routes (12,5 millions d’euros pour la RCEA), alors même que ce n’est pas de sa compétence, et limite son investissement sur le chemin de fer.

Renouveler le matériel roulant TER est un choix juste et ambitieux. La fréquentation accrue des transports en commun est bénéfique à Bourgogne, pour son économie, pour sa population, pour le développement durable.”

Les commentaires sont clos.