Grand Dijon : Emmanuel Bichot (UMP) dénonce la hausse “injuste et pénalisante” des tarifs Divia

Le groupe d’opposition au Grand Dijon, avec à sa tête , dénonce dans un communiqué la “ponction sur les familles et le manque de transparence”, suite à la hausse des tarifs . “Cette augmentation était proposée par dès le mois de mars mais elle a été tenue secrète par la majorité sortante en raison des élections municipales”

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Mardi 1er juillet, les tarifs des abonnements Divia pour les transports publics à Dijon ont été augmentés de 8,82 %, d’un seul coup !

Ainsi le Pass mensuel pour les plus de 26 ans, qui était de 33 euros en 2011 et 2012 et de 34 euros en 2013, est passé soudainement à 37 euros (+ 3 euros par mois). L’abonnement annuel est passé de 357 à 388,5 euros (+ 31,5 euros). A titre d’exemple, pour une famille avec deux enfants, dont un de dix-huit ans, cela représente une centaine d’euros supplémentaires dans l’année.

L’opposition au Grand Dijon dénonce vivement cette décision injuste, pénalisante pour les usagers et les familles tributaires des transports publics.

Contrairement à la communication faite par la société Divia, ce nouveau tarif ne résulte pas d’un vote des élus du Grand Dijon mais d’une décision personnelle du président du Grand Dijon, sans en avoir informé ni la commission des déplacements ni l’assemblée.

La vérité est également que cette augmentation était proposée par Divia dès le mois de mars mais elle a été tenue secrète par la majorité sortante en raison des élections municipales. Sur ce sujet, comme sur d’autres, les électeurs auront été trompés.

Les explications données en réponse à la question orale posée au conseil du Grand Dijon le 26 juin par les représentants de l’opposition n’ont d’ailleurs rien apporté, sinon que de souligner le très grand nombre de bénéficiaires de titres gratuits et de mettre en avant l’augmentation de la TVA décidée par le gouvernement socialiste au 1er janvier 2014. Cela est d’autant plus surprenant que le rapport du délégataire pour 2013 présenté au même conseil fait apparaître une forte augmentation de la fréquentation et des bénéfices.

L’opposition au Grand Dijon dénonce un mode de gestion qui manque de transparence. Ils réclament un fonctionnement plus respectueux de la démocratie.”

Les commentaires sont clos.