Une borne de recharge pour véhicules électriques à Talant à la rentrée 2014

Mardi 1er juillet 2014, , maire de Talant, a officiellement donné le coup d’envoi aux travaux d’implantation d’une borne de recharge pour véhicule électrique, en compagnie de Jacques Jacquenet, président du . Elle sera installée au carrefour de l’avenue du Général Canzio et de la rue des Moulissards. La mise en service est prévue à la rentrée 2014

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Mardi 1er juillet 2014, Gilbert Menut, Maire de Talant, a officiellement donné le coup d’envoi aux travaux d’implantation d’une borne de recharge pour véhicule électrique, en compagnie de Jacques Jacquenet, Président du SICECO. Une première pour une collectivité territoriale dans l’agglomération dijonnaise !

Anticiper le mode de déplacement de demain

La promotion du véhicule électrique est une des priorités actuelles du gouvernement. Au delà des intentions, il paraît indispensable de compléter l’offre de véhicules par une infrastructure de recharge adaptée. Pour aller au devant d’un usage croissant de véhicules électriques mais aussi pour l’encourager, la ville de Talant a décidé de commencer à implanter son réseau de bornes de recharge afin d’éviter la « panne sèche ». L’aménagement de la voirie est sous maîtrise d’ouvrage de Talant et l’infrastructure de charge est sous maîtrise d’ouvrage du SICECO (entreprise CITÉOS).

Une borne installée à un endroit approprié

La borne a deux objectifs : proposer un point de charge pour des utilisateurs locaux qui auraient besoin d’un complément de charge pour achever leur parcours aussi bien que pour des visiteurs qui pourraient disposer d’un site de recharge dans des itinéraires de plusieurs centaines de kilomètres.

La première borne de recharge pour véhicule électrique de Talant, fabriquée par le constructeur SOBEM à Sainte-Marie-sur- Ouche, sera installée au carrefour de l’avenue du Général Canzio et de la rue des Moulissards. Ce site a été choisi en raison de sa facilité d’accès et de la relative proximité des commerces et de la Lino. Elle permettra une recharge dite « accélérée », pour « faire le plein ». Le consommateur aura la possibilité de moduler son temps de charge qui lui sera indiqué ainsi que le coût de charge. La mise en service est prévue à la rentrée 2014.

Talant en faveur du développement durable

La ville de Talant s’est depuis longtemps engagée dans une politique volontariste pour limiter sa consommation d’énergie. Elle axe ses projets urbains sur le développement durable de son territoire tout en répondant aux besoins actuels des populations et sans conséquence pour les générations futures. Après l’acquisition de véhicules électriques pour ses services communaux, c’est tout naturellement que la municipalité se dirige vers l’installation de points de charge. Un premier pas dans la course à la mobilité électrique.

Une borne pilote pour le SICECO

En 2012, le SICECO a pris la compétence optionnelle « création et entretien des infrastructures de charge nécessaires à l’usage des véhicules électriques ou hybrides rechargeables ». L’exploitation (achat d’électricité, revente éventuelle aux utilisateurs, …) reste à la charge de la commune. Il accompagne donc Talant dans la mise en place de sa première borne de recharge pour véhicule électrique. Cette opération s’inscrit dans la continuité de l’expérience que le SICECO mène de son côté au sujet des bornes de recharge. Pour rappel, en 2013, le SICECO a inauguré l’installation de 3 bornes sur son siège social pour étudier notamment l’impact de ces équipements sur le réseau électrique. A Talant, il pourra étudier les aspects relatifs à la gestion de l’énergie ou encore des paiements en masse.

Le site de Talant sera l’occasion de tester en vraie grandeur les modalités de gestion à distance (informations des utilisateurs, réservation de charge, …) et de paiement.

à l’echelle de la Bourgogne, le SICECO participe également à l’étude sur le déploiement des infrastructures de charge en partenariat avec la Région et les trois autres Syndicats bourguignons, le SIEEEN (58), le SYDESL (71) et le SDEY (89).”

Les commentaires sont clos.

  1. Gibus Ier cet éternel communicant… Attention au vandalisme!

    Dijon Autrement le vendredi 4 juillet 2014 à 13h18