Molphay : La préfecture fait le point après l’incendie du dépôt de pneumatiques non autorisé

Le 21 juin, un incendie se déclarait sur un dépôt de pneumatiques non autorisé sur la commune de Molphay. Entre 100 000 et 200 000 pneus ont été impactés par le sinistre.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Un incendie s’est déclaré samedi 21 juin en fin de journée sur un dépôt de pneumatiques non autorisé situé au lieu-dit « Le Champ des Fourches » sur la commune de Molphay. Selon les premières estimations, entre 100 000 et 200 000 pneus ont été impactés par le sinistre.

1-Extinction des foyers résiduels

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) est rapidement intervenu et l’incendie a, en grande partie, été maîtrisé dès dimanche matin. Des interventions ponctuelles ont néanmoins été nécessaires tout au long de la semaine. Une nouvelle intervention du SDIS est en cours et vise, avec l’aide du propriétaire du site, à assurer une extinction totale des foyers résiduels. Cette opération devrait encore se prolonger demain.

2 – Distribution de recommandations sanitaires aux riverains

A titre de précaution, un document (ci-joint) listant les recommandations de l’Agence régionale de santé a été distribué hier soir par le Maire aux habitants de la commune de Molphey.

3- Anlayses de l’impact environnemental

En parallèle et afin d’obtenir une première évaluation de l’impact sur l’environnement à court et moyen terme, des échantillons d’air ambiant et de poussières sont en cours de prélèvement. Ces prélèvements ont lieu à proximité immédiate du site mais également sur un périmètre plus éloigné afin d’évaluer l’impact lié aux retombées de poussières. Les premiers résultats d’analyse seront communiqués au plus tôt.

4 – Enquête sur les causes de l’incendie

A ce jour, les causes exactes de l’incendie ne sont pas déterminées. Une enquête de la Gendarmerie est en cours.

A la demande du Préfet, le Sous-Préfet de l’arrondissement de Montbard, Olivier HUISMAN, suit l’évolution de la situation et coordonne l’action des services de l’Etat concernés, en relation avec les collectivités territoriales.”

Les commentaires sont clos.