Longvic va ouvrir sa maison de l’emploi et du développement économique en novembre

Le bief du moulin et sa médiathèque, à Longvic | Photo Jérémie Lorand

Le bief du moulin et sa médiathèque, à Longvic | Photo Jérémie Lorand

S’il est une commune en Côte-d’Or qui paye durement la crise, c’est bien celle de . La ville de 8 000 habitants est aussi le deuxième bassin d’emploi de l’agglomération Dijonnais, après Cap Nord. Mais elle voit se succéder les mauvaises nouvelles : fermeture de TRW et de Schneider Electric, envol des Alphajet et de 350 personnels militaires vers Cazaux et bientôt le départ du Commandement des forces aériennes

Pourtant, le maire de la ville ne s’avoue pas vaincu. “Le contexte économique est contraint et le risque pour l’emploi est très présent”, reconnaît . Il promet d’ouvrir une maison de l’emploi et du développement économique avant le mois de novembre. “Je m’engage pleinement dans cette bataille économique pour développer les emplois de Longvic et de l’agglomération”.

Cette maison de l’emploi était une promesse de campagne du successeur de Claude Darciaux. Elle devrait prendre place dans le parc de la mairie. En complément, José Almeida a été nommé président de la Maison de l’emploi et de la formation du bassin Dijonnais. “Un engagement encore plus personnel”, souligne-t-il.

Les commentaires sont clos.

  1. Il n’est pas trop tard pour bien faire

    Dijon Autrement le mercredi 2 juillet 2014 à 20h23