Clameurs, vecteur économique pour le monde du livre

Le festival littéraire dijonnais #2, édition 2014 a rassemblé 3 000 personnes et tire son bilan.

Lire ici le communiqué :

Dans une ambiance festive, plus de 3 000 personnes ont participé aux deuxièmes rencontres littéraires au fil de lieux réinventés. Porté par la bibliothèque municipale, Clameur(s) s’affirme comme un temps fort attendu par les Dijonnais, toujours intéressés à découvrir de nouveaux horizons de lecture et à interroger des écrivains.

Rassemblant des auteurs, des professionnels du livre et des associations, c’est un véritable rendez-vous qui s’installe à Dijon pour durer. En témoigne l’intérêt que les médias ont manifesté à cet événement largement couvert, notamment au niveau national avec la présence de journalistes de France culture ou du Monde. Clameur(s) revendique son originalité en rapprochant les auteurs des lecteurs avec de vraies rencontres et se différencie donc des salons de livres traditionnels. C’est aussi un vecteur économique de choix que les libraires dijonnais ou de la région plébiscitent.

Seul événement dédié à la littérature dans le paysage culturel de la ville, Clameur(s) ne reste pas un simple rendez-vous annuel. Le programme se construit durant l’année, s’inscrivant dans la saison culturelle de la bibliothèque en cohérence avec la volonté de développer la lecture publique auprès d’un public souhaité toujours plus large. Dynamique et impliquée dans la vie citoyenne, la bibliothèque revendique sa mission culturelle et offre des choix de lectures contemporaines, actuelles et diverses.

L’année sera donc ponctuée de rendez-vous avec des rencontres, débats, ateliers… renforçant la dynamique culturelle dijonnaise.

Les commentaires sont clos.