Crédit municipal de Dijon : L’association des usagers lance un appel pour une utilisation sociale des fonds propres

L’Association des clients et usagers du lance un appel un appel public aux partis politiques, aux syndicats et aux associations pour demander à la mairie de Dijon de faire une utilisation sociale des fonds propres du .

Lire l’appel ci-dessous.

“Appel public aux partis politiques, aux syndicats, aux associations
Fonds propres » du crédit municipal : pour une utilisation sociale

(Définition officielle des fonds propres : « Ils constituent le capital social du Crédit Municipal, ils proviennent de l’accumulation au cours des exercices des excédents qui n’ont pas été distribués à des organisations d’aide sociale ») Réf. Rapports annuels d’activités du Crédit Municipal de Dijon.
Il s’agit donc bien d’un capital social. Que devient-il ?

Sur 64,978 millions d’euros fin 2012 il restait 53,374 millions d’euros fin 2013.

Tout comme l’ex-Maire (Monsieur Rebsamen devenu Ministre) le nouveau, monsieur Millot devenu à son tour Président du COS du Crédit Municipal de Dijon ne semble pas pressé de faire réponse à nos demandes d’éclaircissements

Ce dernier aurait l’intention de mettre à exécution l’objectif de son prédécesseur et utiliser sans scrupules ce capital social pour payer ses dettes.

CET APPEL SOLENNEL s’adresse aux partis politiques 1, aux syndicats 2, aux associations caritatives 3.

Nous leur disons :

Allez-vous laisser faire ce mauvais coup méprisant la pauvreté.

Ce serait totalement contraire à vos professions de foi, à vos engagements et aux valeurs d’humanisme, de solidarité et d’entraide dont vous êtes porteurs…

Le Ministère de la Ville vient de déclarer le Grand Dijon « zone prioritaire » vu l’étendu de la pauvreté de ses habitants . Rien qu’à Dijon plus de 20 000 personnes survivent sous le seuil de pauvreté. Trop souvent beaucoup de ces citoyens ont dit leurs désespoirs ou criés leurs colères lors des dernières élections.

Ne pas écouter leurs souffrances et laisser utiliser des millions d’euros de capital social au profit d’une banque (DEXIA) serait accepter le pire.”

Les commentaires sont clos.

  1. C’est un vrai scandal qui ressortira forcement dans qqes temps. On découvrira alors les réelles motivations qui à permis de ” refourguer” le CMD à une entitée Bordelaise qui n’avait pas de compétence, ni d’expérience significative dans la relation client bancaire….Sondé donc les clients…y en reste encore un peu…Moi j’en est fait les FRAIS. Cette agence Dijonnaise est morte née..

    Prosper le jeudi 26 juin 2014 à 15h26