Décrets pénibilité : “Les chefs d’entreprise seront-ils trahis”, s’interroge le Medef

Le Medef Côte-d’Or dénonce l’application prochaine du décret sur la pénibilité. “le gouvernement prend le risque majeur de rompre la relation de confiance avec les chefs d’entreprise, pourtant indispensable pour relancer notre économie”, assure le syndicat.

Lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Décrets pénibilité : les chefs d’entreprise seront-ils trahis ?

En annonçant la publication de décrets de manière précipitée et sans réelle concertation, le gouvernement prend le risque majeur de rompre la relation de confiance avec les chefs d’entreprise, pourtant indispensable pour relancer notre économie.

Alors que les avis sont unanimes sur l’extrême difficulté d’application et le coût de mise en œuvre des dispositions « pénibilité » prévues dans la loi retraite, les chefs d’entreprise tirent la sonnette d’alarme et exhortent le gouvernement à se donner le temps de trouver les moyens de mettre en place cette réforme.

Pour Pierre-Antoine KERN, Président du MEDEF Côte-d’Or et Bourgogne : « le gouvernement se trompe dans la gestion des priorités. Alors que les derniers indicateurs INSEE démontrent la situation dramatique de notre économie et la nécessité d’avancer rapidement vers plus de compétitivité et de confiance, il est inconcevable de précipiter la mise en œuvre des dispositions pénibilité. Les chefs d’entreprise sont prêts à jouer le jeu de la confiance. Un passage en force serait ressenti comme une véritable trahison, alors que tout attendent des signes de stabilité et de vision. L’urgence est de restaurer la confiance pour relancer les investissements des entreprises et les embauches.”

Les commentaires sont clos.