Un happening place François Rude pour sauver les dauphins, samedi 31 août

Début septembre débutera au Japon dans les baies de Taiji un des plus grand massacre de cétacés qui durera jusque fin avril. Un groupe de citoyens organisera un happening, samedi 31 août 2013 à partir de 14h, place François Rude à Dijon pour protester contre ce massacre.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

Nous sommes un groupe de citoyens et le 31 août nous organisons un “happening” de 14h à 18h pace François RUDE à Dijon ,afin de sensibiliser nos concitoyens au massacre des dauphins et de leur captivité . Depuis le 20 juillet aux îles Féroés déjà plus de 1000 dauphins et globicéphales ont étés massacrés juste pour le “Grind” (pour initier les enfants et les adolescents au passage à l’âge adulte…)

Début septembre débutera au Japon dans les baies de Taiji un des plus grand massacre de cétacés qui durera jusque fin avril.

Plus de 23000 dauphins (femelles gravides, bébés)seront systématiquement assassinés et lors de ces tueries d’une violence inouïe ,les dresseurs du monde entier viennent s’approvisionner en”matière première”pour l’industrie des Delphinariums…

Pour mémoire, Seaworld qui possède un très grand nombre de ces prisons aquatiques est entré en Bourse il y a quelques mois.

Dans ces bassins où les dauphins et orques sont contraints par la faim à exécuter des tours pour nous divertir, leur seul horizon est la dépression, la folie ,le suicide et pour certains le meurtre.

L’Inde, à l’instar de nombreux autres pays ,considérant que les dauphins sont des “personnes non humaines” a banni ces mouroirs aquatiques de son territoire.

C’est pour toutes ces raisons que nous serons Place François RUDE ,avec beaucoup de visuel et nous espérons rassembler une centaine de personnes…

Ce sera la première fois que nous participerons à cet événement en France ,événement qui a mobilisé une centaine de pays l’année dernière.

Le soir à 20h au bar l’Annexe, aura lieu une projection gratuite du film “The Cove”

Les commentaires sont clos.