Municipales 2014 : Alain Houpert (UMP) veut sonner le rassemblement

Alors que son opposant pour mener la liste UMP à Dijon lors des , , multiplie les réunions publiques, se prête lui aussi au jeu. Mercredi 29 mai 2013, il va réunir ses troupes lors d’une grande réunion dans le quartier de la Toison d’Or à Dijon.

Pour celui qui est aussi sénateur-maire de Salives, il s’agit de présenter “les grandes lignes de notre future campagne”. “En mars, nous avons une chance historique de conquérir Dijon”, assure-t-il ainsi dans un courrier. “Nous allons bâtir un projet fort pour réveiller la belle endormie, redonner à notre ville la place qu’elle mérite en France et en Europe”. Adhérents et sympathisants de l’UMP sont ainsi conviés.

Retrouver le courrier d’Alain Houpert ci-dessous.

“Madame, Monsieur,

Nous avons, en Mars prochain, une chance historique de conquérir Dijon.

A la tête d’une équipe de large rassemblement, j’ai l’honneur de porter cet espoir.

Ensemble, nous allons bâtir un projet fort pour « réveiller la belle endormie » : redonner à notre ville la place qu’elle mérite en France et en Europe, dynamiser son économie, créer des emplois durables, assainir les finances publiques, restaurer la sécurité, mettre fin à la « folie du bétonnage » dans les quartiers, mettre en place une nouvelle gouvernance municipale, à l’écoute des préoccupations quotidiennes des habitants.

La campagne de terrain et de proximité que je conduirai s’appuiera largement sur les adhérents et les sympathisants de l’UMP.

C’est pourquoi, afin de vous présenter de manière privilégiée les grandes lignes de notre future campagne, je vous propose de nous retrouver autour des élus et des responsables de notre mouvement dans votre circonscription le :

Mercredi 29 Mai à 19h
Centre Albert DECOURTRAY
Place Granville 21000 Dijon (Toison d’Or)

Comptant sur votre présence, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Alain Houpert
Vice-Président délégué du Conseil Général
Sénateur de la Côte-d’Or”.

Les commentaires sont clos.