Aéroport Dijon-Bourgogne : “La fermeture ne sera pas sans conséquence”, estime José Almeida

Le maire de Longvic, regrette la fermeture annoncée de l’ et estime qu’elle ne “sera pas sans conséquence sur le développement économique” du territoire.

A lire ci-dessous l’intégralité du communiqué de presse de José Almeida : 

L’avenir de l’aéroport Dijon Bourgogne semble compromis dans sa forme actuelle.

Plus qu’un équipement structurant, cet aéroport représente une porte d’entrée sur l’agglomération dijonnaise, le département de la Côte d’Or et la région Bourgogne.

L’annonce de la fermeture de l’aéroport ne sera pas sans conséquence sur le développement économique de notre territoire et son attractivité. En effet, Longvic et sa zone industrielle m’amènent à travailler quotidiennement au contact de chefs d’entreprises qui craignent pour leurs activités.

L’enjeu pour les collectivités, comme pour la Chambre de Commerce et d’Industrie, est d’engager une réflexion sur les nouveaux moyens à mobiliser au service du développement économique du territoire. A ce titre, je m’associe au Président du Grand Dijon, pour que tous les acteurs de ce dossier puissent se rassembler autour d’une nouvelle stratégie de long terme. A leurs côtés, Longvic prendra toute sa part dans cette mobilisation.

Les commentaires sont clos.

  1. Il faut savoir fermer la porte et écrire le mot FIN…..

    Pipo le mardi 13 mai 2014 à 17h04