Le FN se demande si le PS “a toujours les pieds sur cette terre de France” ?

Dans un communiqué diffusé dimanche 25 août 2013, le Front national de Côte-d’Or dresse son propre bilan des universités d’été du Parti socialiste à La Rochelle.

“L’hallali de l’UMPS contre le FN : Le front républicain dans tous ses états

Le PS a-t-il encore les pieds sur cette terre de France ?

À en croire les déclarations des dirigeants du parti socialiste à leur université d’été à La Rochelle ce dimanche 25 août, certainement pas ! Et les Français ont de quoi s’inquiéter.

Ainsi, le président des jeunes socialistes Thierry Marchal-Beck estime que le bon chiffre de l’immigration de la gauche ne doit surtout pas être celui d’Hortefeux (200 000 immigrés légaux par an). Il en veut plus. Et pour faire bonne mesure, ce jeune président en appelle à la régularisation des sans-papiers. Les Français apprécieront !

Mais, la palme de ces universités d’été revient sans conteste à Harlem Désir qui voit en France un bloc droitier ultra réactionnaire, bloc qui voudrait dresser les Français les uns contre les autres. Il est vrai qu’un gros mensonge répété tous les jours devient à terme vérité.

Faut-il rappeler que le FN rejette la gauche, la droite et encore plus tous les extrêmes. D’ailleurs nombres d’anciens et vrais gaullistes rejoignent le seul parti qui ose encore défendre la France et ses intérêts. Jamais, la France d’aujourd’hui n’a été aussi divisée depuis l’arrivée au pouvoir de la gauche. Toutes ces lois votées, notamment celle sur le « Mariage Pour Tous » et bien d’autres ont profondément bouleversé notre société. Ces millions de manifestants, réduits aux acquêts, par M. Valls se rappelleront à son bon souvenir lorsqu’ils glisseront leur bulletin dans l’urne.

Fin juin 2013, c’était déjà un certain Alain Juppé qui engageait l’UMP à mener le combat contre le FN. Ainsi, la boucle est bouclée. L’ennemi de mes ennemis est mon ami. Donc, l’UMP est franchement l’allier du PS, formant désormais le grand parti de l’UMPS. Ont-ils donc si peur de perdre leurs places dorées ? Ont-ils donc si peur du peuple français ?

Le Front national veut redonner pleinement la parole aux Français, pour une seule politique, celle du BON SENS ! “

Les commentaires sont clos.