Les conseils pour prévenir les noyades

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

En 2012, trois personnes se sont noyées en moyenne par jour sur les mois de juin et juillet. Depuis quelques jours, ce chiffre explose. Si bien que le ministre de l’Intérieur Manuel Valls se rend à Cannes, mardi 06 août 2013, pour appeler les baigneurs à la plus grande prudence.

En effet, selon l’enquête menée en 2012 par l’Institut de veille sanitaire (InVS), entre le 1er juin et le 30 septembre 2012, 1.238 noyades accidentelles ont été enregistrées en France, provoquant 497 décès, dont 28 parmi les moins de 6 ans. Quelques règles élémentaires existent pourtant comme se baigner sur les zones surveilles où l’intervention des équipes de secours est plus rapide ou encore respecter les drapeaux de .

La préfecture de Saône-et-Loire diffuse ainsi un petit document de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé à destination des parents et des enfants : “La majorité des accidents impliquant des enfants est due à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou encore à une chute. Pour les adultes, ils se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement par un manque de maîtrise de la nage”.

L’ distingue différentes zones de baignades :

  • Les baignades interdites : elles présentent un danger particulier pour la sécurité des baigneurs.
  • Les baignades non aménagées, non interdites et non surveillées : la baignade se fait aux risques et périls des baigneurs.
  • Les baignades aménagées, ouvertes au public et d’accès gratuit : elles sont surveillées par des personnes qualifiées dans une zone délimitée et pendant des horaires précis.
  • Les baignades aménagées, ouvertes au public et d’accès payant : ce sont des établissements d’activités physiques et sportives, elles doivent obligatoirement être surveillées de façon constante par des maîtres-nageurs sauveteurs ou, par dérogation, des titulaires du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA).

À noter que 20% des noyades ont lieu pendant une activité autre que la baignade comme la pêche, la plongée, le rafting. Ces noyades sont souvent dues à une chute ou à un malaise. L’INPES de préciser qu’il est judicieux de ne pas consommer d’alcool avant et pendant ces activités !

Consulter le mode d’emploi de la baignade pour un été en toute sécurité

Les commentaires sont clos.