Autorisation du maïs OGM Monsanto : Cap21 “consterné”

Alors que le Conseil d’Etat a cassé, jeudi 1er août 2013 l’interdiction de cultiver en France le maïs transgénique MON810 de la firme américaine Monsanto, Cap21 exhorte le gouvernement à interdire définitivement tous les sur l’ensemble du territoire Français.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Le Conseil d’État vient de casser l’interdiction de cultiver en France le maïs transgénique MON810 de la firme américaine MONSANTO dont nous dénonçons depuis longtemps la volonté hégémonique d’inonder l’Europe d’OGM.

Bien que cette décision ne soit pas une surprise, puisque le rapporteur public avait à l’époque jugée excessive cette interdiction de cultiver le MON810 lors d’une audience devant le Conseil d’État, nous sommes consternés par la décision !

En effet, la production du mais transgénique MON810 sur des millions d’hectares serait catastrophique pour les abeilles et les insectes pollinisateurs comme l’ont encore rappelé de nombreuses associations et fédérations d’apiculteurs amateurs et professionnels.

Il est également important de rappeler et souligner que le MON810 produit durant toute sa vie un insecticide dont la toxicité sur les abeilles n’a jamais été évaluée selon le protocole imposé pour les autres insecticides agricoles.

Bien que le gouvernement, par la voix de Stephane Le Foll ministre de l’Agriculture rappelle qu’il n’est pas favorable aux OGM, il est impératif de passer aux actes et d’interdire définitivement tous les OGM sur l’ensemble du territoire Français et d’engager une vraie politique garantissant également la non importation de produits agricoles et agroalimentaires ne contenant pas d’OGM”.

Les commentaires sont clos.