Le Front national exprime sa solidarité aux viticulteurs touchés par les intempéries

Le groupe Front national exprime sa solidarité aux viticulteurs touchés par les intempéries. Il demande la mobilisation des crédits d’’action sanitaire et sociale des collectivités “pour accorder des secours auprès des familles ou des personnes en difficultés”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“La nature en tout temps garde ses premiers droits”. Mardi 23 juillet, vers 15 h 15, un violent accompagné de et de fortes rafales de vent a provoqué d’importants dégâts dans les vignes sur la côte de Beaune et ses prestigieux vignobles. 1.350 hectares de vignes ont été touchés, soit 5% de la surface totale du vignoble bourguignon composé de 27.000 hectares. Dans les vignes les dégâts sont considérables, les pertes de récolte oscillent entre 20 % dans les zones les moins touchées et 90 % dans les secteurs les plus atteints. Samedi et dimanche, une nouvelle vague orageuse a touché la Bourgogne… De fortes rafales voir des tornades ont été enregistrées pendant la nuit : 137 km/h à Châtillon-sur-Seine, 118 à Tonnerre, 100 à Prémery et Avallon, 93 à Nevers et Auxerre. De nombreux foyers sont aujourd’hui privés d’électricité soit environ 3 000. Face à ce nouveau coup de vent, les habitants sont inquiets pour des raisons professionnelles ou financières.

Le groupe Front national exprime sa solidarité aux viticulteurs et tout particulièrement aux victimes des violentes intempéries. Il demande la mobilisation des crédits d’action sanitaire et sociale des collectivités pour accorder des secours auprès des familles ou des personnes en difficultés”.

Les commentaires sont clos.