La Bourgogne défend son avenir auprès du ministre des Transports

2011-06-transport-économie-technique-premeir-essai-LGV-Rhin-Rhône-3592km-train-gare-rail-JJ-miroir-111

Comme une réponse au rapport Duron, qui préconisait le report de grands projets ferroviaires et routiers en France, une délégation d’élus bourguignons, conduite par , président du , a été reçue mardi 23 juillet à Paris, par Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche.

L’objectif affiché, pour la région Bourgogne était “d’appuyer la réalisation et d’accélérer le calendrier des grands projets de transport structurants” comme la ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (), la finalisation de la branche Est de la ou l’amélioration de l’axe routier Troyes-Auxerre-Bourges.

“Le ministre a donné des assurances à la délégation bourguignonne sur la poursuite des études de POCL avec la possibilité d’anticiper le calendrier fixé aujourd’hui à l’horizon 2030”, assure François Patriat, à l’issue de la réunion. “Je prends acte de ces avancées mais je reste particulièrement mobilisé sur la LGV Rhin-Rhône pour qu’une solution soit trouvée rapidement”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Une délégation d’élus bourguignons*, conduite par François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne, a été reçue ce mardi 23 juillet à Paris, par Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux transports, à la mer et à la pêche.

Ce rendez-vous avait pour objectif d’appuyer la réalisation et d’accélérer le calendrier des grands projets de transport structurants pour la Bourgogne, projets stratégiques pour développer le dynamisme et l’attractivité des quatre départements bourguignons.

A cette occasion, François Patriat et les élus présents ont rappelé l’impérieuse nécessité de mettre en œuvre dans les meilleurs délais :

  • la ligne à grande vitesse POCL (Paris-Orléans-Clermont-Lyon). Cette réalisation est nécessaire pour désaturer la ligne à grande vitesse Paris-Lyon et permettre l’ouverture d’une gare d’interconnexion TGV/TER à Saint Florentin dans l’Yonne.
  • L’électrification de la VFCEA (voie ferrée centre Europe Atlantique) sur le parcours Nevers-Chagny, ce projet ayant été retenu par la Commission européenne comme prioritaire,
  • La finalisation de la branche est de la LGV Rhin-Rhône (Dijon-Mulhouse), l’ensemble des collectivités concernées étant prêtes à financer les travaux,
  • L’amélioration de l’axe routier Troyes-Auxerre-Bourges,
  • La mise à 2 X 2 voies de la RN7 dans la Nièvre.

François Patriat a déclaré à l’issue de la réunion au ministère des transports : « Le ministre a donné des assurances à la délégation bourguignonne sur la poursuite des études de POCL avec la possibilité d’anticiper le calendrier fixé aujourd’hui à l’horizon 2030. Dans le cadre du prochain contrat de plan, qui sera arrêté à la fin de l’année, le ministre s’est engagé à étudier, avec les collectivités et RFF (réseau ferré de France), la réalisation de l’électrification de la VFCEA et particulièrement la section Chagny/ Montchanin. Les dossiers routiers concernant le tronçon Troyes/Auxerre, notamment le contournement d’Auxerre, et la RN7, pourront également être envisagés dans ce contrat de plan. Je prends acte de ces avancées mais je reste particulièrement mobilisé sur la LGV Rhin-Rhône pour qu’une solution soit trouvée rapidement ».

*La délégation bourguignonne était composée de François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne, sénateur de la Côte-d’Or, Michel Neugnot, premier vice-président du conseil régional de Bourgogne, Patrice Joly, président du conseil général de la Nièvre, Florent Saint Fare Garnot, maire de Nevers, Gaëtan Gorce, sénateur de la Nièvre et Henri de Raincourt, sénateur de l’Yonne.”

Les commentaires sont clos.

  1. Quand les dernières terres agricoles seront bitumées, bétonnées, urbanisées, on s’appercevra que le balaste, ça se mange pas,
    En attendant, prévenez moi quand vous commencerez à creuser, y a certainement de beaux faussiles à sauver du concassage.

    Un inadapté de l(obsolescence

    Daniel Cayron

    daniel cayron le samedi 27 juillet 2013 à 16h43