Le campus de l’Université de Bourgogne va changer de visage

Atelier Michel Rémon

Atelier Michel Rémon

L’, forte de ses 27.000 étudiants, a été sélectionnée au titre de Campus innovant le 9 juillet 2009. L’objectif de cette opération lancée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en 2008 était de moderniser les universités et financer les opérations exemplaires.

L’État a réservé une enveloppe correspondant à un budget de 21,132 milliards d’euros pour les campus français dont une partie pour celui dijonnais, avec quatre opérations. Ainsi, l’Université de Bourgogne a signé, le 18 juillet, un contrat de partenariat pour mener à bien cette opération.

A la clé, la rénovation des façades du bâtiment Mirande et de l’œuvre d’art monumentale de l’artiste Agam mais aussi la conception, la construction, le financement et la maintenance de trois nouveaux bâtiments sur le campus :

  • L’Institut Marey – Maison de la métallurgie verra ainsi le jour sur l’espace régional de l’innovation et de l’entreprenariat (Erie). Un bâtiment de 4.000 m2 qui regroupera des bureaux, des salles de réunion, des salles techniques, un espace didactique grand public et des salles annexes.
  • L’espace multiplex, une salle multiusages, comprenant également et des espaces commerciaux au service de l’étudiant, sera édifié sur le campus, à proximité des espaces sportifs. Cet espace, de 600 m2 en surface utile, permettra d’accueillir des spectacles et événements.
  • La Maison Internationale des Chercheurs proposera 40 logements – 15 studios, 20 T1bis, 5 T2 bis -, une salle de réunion et des espaces de détente pour les chercheurs étrangers.

Pour financer la construction et la réhabilitation des biens immobiliers, l’État a choisi de recourir au Partenariat Public-Privé (PPP). En clair, sur 27 ans, 52,5 millions d’euros seront nécessaires dont 45 millions à la charge de l’État et 7,5 à la charge de l’université. En contrepartie, ils vont chacun reverser 1,9 millions et 0,2 millions d’euros de loyer par an.

Les commentaires sont clos.