Avec le Pass santé jeunes, les jeunes bourguignons doivent devenir acteurs de leur santé

2013-07-12-pass-sante-jeunes-bourgogne

Tabagisme, consommation régulière d’alcool, de cannabis : autant de risques auxquels les jeunes bourguignons sont confrontés parfois dans des proportions supérieures à la moyenne nationale. Comme une réponse, l’Agence régionale de santé de Bourgogne a lancé, vendredi 12 juillet le “Pass santé jeune”. Ce projet trouve une première traduction avec le lancement du site pass-santejeunes-bourgogne.

“Cette nouvelle adresse proposée aux 8-18 ans et aux adultes qui les accompagnent (enseignants, éducateurs, parents…) fourmille d’informations sur toutes les thématiques de la santé au quotidien comme le tabac, le bien manger-bien bouger, le bruit et l’audition, la sexualité, le sport et la sécurité routière”, note un communiqué. Pour être attractif, le site a été pensé pour les jeunes : trois maquettes graphiques ont été proposées à un panel de jeunes qui ont ensuite fait un choix.

“L’ensemble des contenus de ce site est fourni et validé par l’Instance régionale d’éducation et de Promotion de la Santé (Ireps)”, ajoute l’. D’une façon plus globale, le projet “” s’appuie sur la mobilisation des territoires où les acteurs sont réunis pour construire un parcours de prévention adapté à leur jeune public. Dans un premier temps, quatre zones ont été choisies dont le quartier de la Fontaine-d’Ouche à Dijon. A échéance du Projet régional de santé 2012-2016, 60% des jeunes de ces territoires devront avoir bénéficié de la démarche.

“Sur le quartier de la Fontaine d’Ouche, à Dijon, le Pass santé jeunes permet de répondre à plusieurs enjeux identifiés dans le cadre de l’Atelier santé ville pour notamment renforcer la mobilisation des 16-18 ans sur les questions de santé”, poursuit l’ARS. “Bilan des premiers mois de l’expérimentation : une implication des acteurs du quartier et une meilleure connaissance des besoins et des perceptions des jeunes”. A l’horizon 2015, la démarche sera généralisée à l’ensemble de la Bourgogne.

Quelques chiffres

  • Les accidents de la route sont la première cause de décès des 15-24 ans
  • 1.200 hospitalisations de Bourguignons de moins de 30 ans pour tentatives de suicides par an
  • 13% des Bourguignons de 17 ans consomment régulièrement de l’alcool (10,5% en France)
  • 29% des Bourguignons de 17 ans sont fumeurs quotidiens
  • 38% des Bourguignons de 17 ans déclarent avoir expérimenté le cannabis et 5% en consommer régulièrement, 3% quotidiennement
  • 9,8 interruptions volontaires de grossesses (IVG) pour 1.000 femmes mineures

Les commentaires sont clos.