Journée nationale de la Résistance : “Un texte pour préparer un avenir commun”, selon Kheira Bouziane (PS)

LA député PS de la troisième circonscription de Côte-d’Or, , se réjouit de l’adoption à l’unanimité de la proposition de loi relative à l’instauration du 27 mai comme en hommage à la date de la création du Conseil national de la Résistance (CNR) dirigé par Jean Moulin. “C’est un texte qui nous invite à regarder notre passé mais aussi à préparer un avenir commun”, assure-t-elle

Pour en savoir lus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Kheira Bouziane se réjouit de l’adoption à l’unanimité de la proposition de loi relative à l’instauration du 27 mai comme journée nationale de la Résistance en hommage à la date de la création du Conseil national de la Résistance (CNR) dirigé par Jean Moulin.

Il s’agit d’un texte important, attendu depuis de nombreuses années, un texte qui nous invite à regarder notre passé mais aussi à préparer un avenir commun.

Cette journée vise à reconnaître le rôle majeur tenu par la Résistance au cours de la Seconde Guerre mondiale pour libérer notre pays et à assurer la transmission des valeurs patriotiques, démocratiques et humanistes qui motivèrent les résistants en direction des jeunes générations.

Face aux autorités de Vichy qui avaient adopté une politique de collaboration avec l’occupant, le CNR affirmait la légitimité nationale contre les nazis et leurs affidés.

Reconnaître cette journée de la résistance, c’est rendre hommage à toutes celles et à tous ceux qui ont résisté en défendant un projet porteur des valeurs républiques et d’espoir.

Reconnaître cette journée de la résistance, c’est réaffirmer des valeurs qui méritent plus que jamais d’être rappelées : le courage, la défense de la République, le souci constant de la justice, de la solidarité, de la tolérance et du respect d’autrui.

Aussi permettre aux jeunes générations, le temps d’une journée dans leur année scolaire, de prendre le temps de s’interroger sur cette thématique, c’est investir dans l’avenir, c’est promouvoir une vision de la société conforme aux exigences républicaines”.

Les commentaires sont clos.