Pour changer les rails, RFF fait appel à son train-usine

2013-07-transport-sncf-rff-boa-rail-ligne-train-JJ-miroir-165

Comment changer une voie de train ? Une question toute simple mais qui demande d’énormes moyens, et surtout, une machine assez compliquée.

Réseau ferré de France () renouvelle actuellement ses voies entre (89) et (21), et ce, pour une durée de deux mois. Cette rénovation, qui s’inscrit dans le cadre du plan de modernisation du réseau ferroviaire, s’opère de nuit exclusivement. Pourquoi ? Les températures sont plus basses qu’en journée, et la pose des rails neufs doit se faire à 25 degrés : température idéale entre le froid extrême, où le métal se rétracte, et la chaleur accablante, où le rail s’étire.

Au total, ce seront 27 kilomètres de ligne qui seront remis au goût du jour, 500 barres de 108 mètres, 150 personnes mobilisées sur le chantier et 11 millions d’euros d’investissement.  Mais plus impressionnant encore, la machine qui va effectuer ses travaux : le Boa.

Le Boa est un long train de 514 mètres, composés de plusieurs ateliers en son sein, qui va retirer les anciens rails et poser leurs remplaçants. Mais le Boa ne serait rien sans les hommes qui l’entourent et qui le suivent à son rythme, à savoir 320 mètres à l’heure. En tête du train, une locomotive qui permet de poser en longueur les nouveaux rails, entre les deux anciens. Ils seront soudés à une extrémité, et à l’autre, débute un long travail, celui qui va permettre de retirer la voie désormais indésirable. Il faut retirer ballast, attaches et traverses et en placer de nouveaux pour pouvoir fixer les rails de manière sûre. L’homme et la machine ne font plus qu’un, l’un ayant forcément besoin de l’autre.

Mais les images valent souvent mieux que les mots, alors pour prendre conscience du complexe processus qu’est la modernisation d’une voie ferrée, il suffit juste d’observer.

[flagallery gid=16 name=Gallery]

Les commentaires sont clos.

  1. Et à part ça, POURQUOI des rails sont-ils remplacés ???

    Question le mercredi 10 juillet 2013 à 9h51

  2. Magnifique diaporama !Une vraie complicité entre les hommes et le photographe. Et le feu, l’acier, les hommes…

    montbozon le mercredi 10 juillet 2013 à 10h38

  3. Magnifiques photos!

    BOUVERET le mercredi 10 juillet 2013 à 15h22

  4. excellent reportage,belle prestation photo, qui met en action ceux qui travaillent plutôt que ceux qui en parlent,comme habituellement.

    Declic21 le jeudi 11 juillet 2013 à 7h24

  5. C’est vrai que les photos sont très belles, félicitations !

    Romain le vendredi 12 juillet 2013 à 10h12