La Lino passe au bitume

Photo Jérémie Lorand

Photo Jérémie Lorand

C’est une nouvelle étape sur le chantier de la liaison Nord dijonnaise. À partir du vendredi 12 juillet 2013, les engins vont s’activer pour appliquer les premières couches de “goudron”. L’opération débutera dans le secteur de la Toison d’Or. Il faudra en revanche patienter jusqu’à la fin janvier 2014 pour pouvoir emprunter l’axe.

Depuis la fin du percement du tunnel de Talant en juillet 2012, l’ensemble du tracé de la est maintenant totalement occupé par les travaux. Un serpent de 6,5 kilomètres reliant la sortie de l’A38 à Plombières-lès-Dijon jusqu’au raccordement de l’actuelle rocade vers la Toison d’Or. Et si l’ouverture était initialement prévue pour fin 2013, il faudra bel et bien attendre quelques mois supplémentaires.

70.000 tonnes de bitume

Samedi 06 juillet 2013, pour la deuxième fois le chantier se dévoilait au public. En vélo ou à pied, il était possible de découvrir la tranchée couverte ou encore de traverser le tube Nord du tunnel. Ce dernier, de 612 mètres, est déjà totalement bétonné et attend d’être équipé. Depuis la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc, en mars 2009, ces édifices sont en effet très contrôlés.

De puissants ventilateurs vont équiper chacun des deux tubes – reliés entre eux par trois intertubes. Ils permettront d’évacuer la fumée en cas d’incendie. Un système de vidéosurveillance sera aussi mis en place en plus d’un dispositif d’éclairage intelligent qui s’adaptera en fonction de la journée. L’ouvrage sera ainsi surveillé en permanence depuis un PC spécialisé en ouvrage souterrain basé à Albertville en Savoie. L’opérateur pourra piloter les différentes fonctionnalités de l’ouvrage.

Et si la disposition de la couche de roulement coïncide souvent, pour les usagers, avec l’ouverture de la voie, la réalité est en fait tout autre : Installation des portiques, glissières de sécurité ou panneaux lumineux, construction des parois acoustiques et plantation de quelque 60.000 arbres et arbustes. Ainsi qu’une marche à blanc. Les services de secours vont aussi devoir suivre plusieurs séries d’exercices, puisque le tracé englobe le seul tunnel routier du département.

Les commentaires sont clos.